LE DIRECT

Jean-Louis Crémieux-Brilhac (1/5) - Hommage

28 min
À retrouver dans l'émission

Jean-Louis Crémieux-Brilhac
Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Par Aurélie Luneau. Réalisation : Marie-Ange Garrandeau. Attachée de production : Claire Poinsignon. Rediffusion de l'émission du 09/11/2010.

« On ne naît pas un héros et n’importe qui n’en a pas l’étoffe, mais la foi pousse un homme à se dépasser. Nous avons été des hommes de foi », tel est le sentiment profond qui a animé, sa vie durant, Jean-Louis Crémieux-Brilhac , celui que l’on présente toujours comme résistant et historien de la France libre. Résistant, il le fut, sans conteste, dès la montée du nazisme, avec pour bagage mental sa culture livresque classique héritée d’une famille de la bourgeoisie parisienne, son militantisme farouche en faveur du Front Populaire et son pacifisme convaincu. Né à Colombes le 22 janvier 1917, d’origine juive, brillant élève, pétri d’histoire, la seconde guerre mondiale va l’entraîner dans un périple hors du commun, des premiers combats livrés au printemps 1940 à la Libération de la France, en passant par les camps allemands, puis soviétiques avant l’épopée de la France libre à Londres.Une période qui l’a marquée et qui en a fait un ‘résistant’ dans l’opinion publique. Mais, pour reprendre ses mots, « le passé mental commande toujours notre présent », et ce parcours de vie que nous livre Jean-Louis Crémieux-Brilhac est exceptionnellement empreint de ses traces familiales, culturelles et personnelles. Avec sa pudeur caractéristique, et son humilité, pour la première fois, il a accepté de se raconter, de l’enfance baignée par des ancêtres haut en couleurs, jusqu’à son œuvre magistrale d’historien reconnu, en nous offrant aussi les autres épisodes souvent occultés de sa vie. Car on l’oublie, ou on ne le sait pas encore, Jean-Louis Crémieux-Brilhac a pris part à la fondation de la Documentation française, il fut l’un des pionniers du développement de l’informatisation en France, il officia comme conseiller de l’ombre auprès de Pierre Mendès-France, joua un rôle dans la défense d’une véritable politique de la Recherche en France, tout en restant, aujourd’hui encore, animé d’une profonde passion civique.

1) « Le passé mental commande toujours notre présent » (1917-1939)

Bibliographie sélective:

- Les Français de l’an 40 , Gallimard, 1990 (2 volumes). - La France libre , Gallimard, 1996. - Prisonniers de la liberté : l’odyssée des 218 évadés par l’URSS , Gallimard, 2004. - Georges Boris trente ans d'influence , Gallimard, 2010.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......