LE DIRECT
Maguy Marin
Épisode 2 :

Chorégraphe : le grand saut

29 min
À retrouver dans l'émission

Depuis plus de 35 ans, l’oeuvre chorégraphique de Maguy Marin s’est imposée comme majeure et incontournable sur la scène mondiale. Refusant les étiquettes, la chorégraphe est une tête chercheuse, elle ouvre la danse à toutes les grammaires de l’art, vocale, musicale, verbale et plastique.

Maguy Marin
Maguy Marin

Par Nedjma Bouakra. Réalisation : Laurent Paulré. Prise de son : Jord Robert. Attachée de production : Claire Poinsignon.

Il y eut La jeune fille et la mort en 1979. Une pièce chrysalide, pour une apprentie chorégraphe. Un concours à Nyon puis celui de Bagnolet. Tous deux gagnés. Maguy Marin sort de la tutelle de Maurice Béjart, pour devenir chorégraphe, le maître l’a émancipée de la danse corsetée avec l’École Mudra.

Elle fonde alors le Ballet-théâtre de l’arche avec Daniel Ambash. May Be, pièce inspirée de Fin de partie de Samuel Beckett, d’abord mal reçue fera le tour du monde. May Be et son chœur anachronique, vacillant, pris dans des pulsions grégaires, qui parfois opine du chef, se mord, se ravise, se disloque, un chœur rassemblé ou divisé, affecté par une musique carnavalesque.....

Et puis cette commande, juste trois ans plus tard, de l’Opéra de Paris, Cendrillon de Prokofiev, et la consécration en 1985 car ce fut un immense succès. Avec cette œuvre, véritable pavé dans la mare, la "nouvelle danse" prend son envol.

Époque étonnante, l’expérimentation se pratique non à la marge mais au cœur d’une dynamique impulsée tant par les jeunes chorégraphes que par le ministère de la culture et les toutes nouvelles infrastructures dans les régions que sont les Centres chorégraphiques nationaux : Maguy Marin vit l’âge d’or de la Danse.

Intervenants
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......