LE DIRECT

Nina Companeez (1/5)

30 min
À retrouver dans l'émission

La scénariste et réalisatrice de télévision et de cinéma est morte jeudi 9 avril. Notamment connue pour "Les dames de la côte", qui révèle Fanny Ardant, elle raconte dans cette série d'A voix nue diffusée en 2013 sa saga familiale comme elle a narré tant d'histoires à la télé.

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/09/95a9f2fd-2a95-11e3-af2e-782bcb73ed47/838_nina-companeez.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Nina Companeez" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/09/95a9f2fd-2a95-11e3-af2e-782bcb73ed47/838_nina-companeez.jpg" width="283" height="425"/>
Nina Companeez
Nina Companeez est scénariste, réalisatrice, de cinéma et de télévision, dramaturge aussi.

Issue d’un milieu bourgeois, sa famille, juive russe de Moscou, fuit la Russie au moment de la révolution bolchevique pour s’installer à Berlin en 1919. L’arrivée d’Hitler au pouvoir les oblige à partir pour s’installer en France. Entre temps, sa mère a rencontré son père, Jacques Companeez, qui écrit des scénarios parce qu’il ne peut pas exercer sa profession d’ingénieur. A Paris, il travaille entre autres pour Maurice Tourneur, Jean Renoir et sera après la guerre, le scénariste de Casque d’or de Jacques Becker. Au moment de l’exode, toute la famille part à Juan-les-Pins et Nina Companeez sera cachée avec sa sœur dans le Tarn et Garonne. Après un passage à l’université, elle commence à apprendre le métier de monteuse et devient la scénariste attitrée de Michel Deville. Ils tournent ensemble une douzaine de films puis Nina Companeez signe son premier long métrage en 1972, Faustine ou le bel été , qui porte sur les amours adolescentes. A la fin des années 1970, Claude Barma lui propose de réaliser une fiction pour la télévision, elle écrit et tourne Les dames de la côte qui révèle Fanny Ardant. La série porte sur la guerre de 1914-1918 à partir du point de vue des femmes et rencontre un vrai succès. A partir de ce moment-là, Nina Companeez ne quittera plus la télévision par choix. Elle réalise entre autres, Le chef de famille , La grande cabriole au moment du bicentenaire de la Révolution française, L’allée du roi d’après le roman de Françoise Chandernagor, Un pique-nique chez Osiris , Voici venir l’orage sur l’histoire de sa famille ou A la recherche du temps perdu . Elle se passionne pour les fresques historiques et familiales avec des figures féminines puissantes, idéalistes, en quête de liberté et d’émancipation.

Par Séverine Liatard. Réalisation : Anne-Pascale Desvignes. Prise de son : Etienne Leroy. Avec la collaboration de Claire Poinsignon.

1. "Voici venir l'orage"

Pour écouter les quatre autres entretiens avec Nina Companeez:

2. Le temps de la complicité avec Michel Deville

3. Une femme de télévision

4. Famille, je vous aime

5. Une femme filme des femmes

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......