LE DIRECT

Olivier Todd (2/5)

28 min
À retrouver dans l'émission

Par Corinne Renou-Nativel. Avec la collaboration de Claire Poinsignon. Réalisation : Luc-Jean Reynaud. Prise de son : Damien Grelier.

2) Le journaliste de presse écrite, entre L’Observateur et L’Express

« Vous n’avez aucun avenir dans le journalisme», lui avait lancé Philippe Grumbach, rédacteur en chef de l’Express . Entré en 1960 à France Observateur , Olivier Todd est l’un des rares journalistes rescapés de France Observateur à parvenir à s’imposer dans le Nouvel Observateur dirigé par Jean Daniel à partir de 1964. Polyvalent, il traite aussi bien des débuts de la consommation du LSD en Californie et du Hilton à Paris que de Graham Greene et du Viêt-Nam. Grand reporter, puis responsable des pages « Notre Epoque », puis de nouveau reporter, Olivier Todd désigne volontiers Jean Daniel comme le responsable de son « obsession vietnamienne ». Alors que, pro-communiste, il couvre la guerre du Viêt-Nam dans les trois zones - sudiste, nordiste et viêt-cong - pour L’Obs , il détonne en déclarant après huit années de reportages : « Je me suis trompé » il prend soudain la défense des « dissidents », se mettant ainsi à dos une partie de la gauche.

Malgré la couverture de la guerre du Kippour, de la Grèce des Colonels et une biographie de Giscard, le reporter finit par s’ennuyer à L’Obs . Il accepte en 1977 l’offre de Jimmy Goldsmith, le racheteur de l’Express , à la recherche d’un « éditorialiste rose ». Il y retrouve Philippe Grumbach, ainsi que des amis comme Jean-François Revel et Jacques Derogy il rencontre Raymond Aron, qu’il surnomme « Papy ». En mai 1981, Goldsmith qui veut un virage à droite, prend prétexte de la Une du lendemain des présidentielles pour congédier Todd. Jean-François Revel, Max Gallo, Albert du Roy, Robert Schneider, Jean-Francis Held lui emboîtent le pas et quittent le journal.

Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......