LE DIRECT
Peter Handke, en novembre 2012.
Épisode 4 :

Peter Handke : "Notre époque est complètement inconnue et on peut la découvrir avec l'épopée"

28 min
À retrouver dans l'émission

Peter Handke est un écrivain, auteur dramatique, scénariste, réalisateur et traducteur autrichien et prône une écriture expérimentale. Il entretient notamment un rapport particulier avec l'écriture "épique", et préfère l'épopée au roman.

Peter Handke, en novembre 2012.
Peter Handke, en novembre 2012. Crédits : BARBARA GINDL - AFP

Dans une série d'entretien avec le romancier Peter Hamm, publié sous le titre Vive les illusions, Peter Handke affirme que ce qui compte pour lui est son "écriture épique" et qu'il la recherche, comme si cette dernière était en chantier, en construction. Mais qu'est-ce qu'une épopée pour cet auteur ?

Une épopée, ce n'est pas un roman. C'est peut être la définition, ex negativo. Le roman je n'ai jamais beaucoup le lire comme lecteur, comme j'étais jeune. Pas tous les romans, mais quelques romans comme L'Education sentimentale. Le roman c'est quelque chose du XIXe siècle [...]. Après on a essayé de renouveler le roman. Même avant on a un écrivain comme James Joyce, chez nous en Autriche Robert Musil et chez vous, soi-disant, en France, Marcel Proust. Ils ont essayé d'élargir le roman. [...] Ce sont des romans qui sont devenus au début du XXe siècle, des exploits presque monstrueux, exagérés. A la recherche du Temps perdu c'était une entreprise, un projet, et après c'est devenu un nouveau roman. 

Dans la région parisienne les forêts sont accessibles. Mais dès qu'on quitte un peu la région parisienne, même les petits forêts sont fermées, un peu dangereuses. C'est absolument le paysage, des ruisseaux, qu'on trouve dans le Perceval de Chrétien de Troyes. Tout à coup on est dans un jardin de fouilles, en plein milieu d'une petite forêt sauvage. Où tout à coup il y a une femme ou un enfant, qui sont prisonniers d'un monstre. Mais ces monstres sont différents de celui du Moyen Âge. Il y a quand même 

La recherche passe par le rêve, mais aussi par la géographie, par la marche, par la lecture, par la tactilité, en touchant des choses. Ca rend notre époque beaucoup plus intéressante qu'elle ne l'est décrite par les journaux. Notre époque est beaucoup plus intéressante, beaucoup plus touchante, beaucoup plus inconnue qu'on ne la voit à la télévision. Notre époque est complètement inconnue je trouve, elle est à découvrir. Et on peut la découvrir avec l'épopée. 

"Hier en chemin" est un carnet de pensées, de regards, de descriptions, de petits récits de quelqu'un qui traverse le monde seul, sans préjugés. Peut-être avec des préjugés, mais les préjugés étaient là pour trouver des images. Sans préjugé on ne peut pas trouver l'innocence. L'innocence absolue ça n'existe pas. 

  • Par Virginie Bloch-Lainé. 
  • Réalisation : Jean-Claude Loiseau.
  • Prise de son : Etienne Leroy.
  • Avec la collaboration de Claire Poinsignon.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......