LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Tomi Ungerer en 1986.
Épisode 4 :

L'enfance et les sortilèges de Tomi

27 min
À retrouver dans l'émission

En 2012, dans le quatrième moment de cette rencontre "A voix nue", intitulée "L’enfance et les sortilèges de Tomi", l'auteur et dessinateur Tomi Ungerer plaidait pour une littérature qui, tout en s'adressant aux enfants, sache ne pas les sous-estimer.

Tomi Ungerer
Tomi Ungerer Crédits : Patrick Seeger / DPA - AFP

En 1990, dans la préface d’un catalogue consacré à ses travaux, Tomi Ungerer, l’auteur des Trois brigands, expliquait : _"Si j’ai conçu des livres pour enfants, c’était d’une part pour amuser l’enfant que je suis, et d’autre part pour choquer, pour faire sauter à la dynamite les tabous, mettre les normes à l’envers. Brigands et ogres convertis, animaux de réputation contestable réhabilités... Ce sont des livres subversifs, et néanmoins positifs"._Auteur de quelques soixante-dix albums mais également d'affiches, de cartoons, de dessins publicitaires et satiriques, le dessinateur racontait en 2012 au micro de Martin Quénehen quelques souvenirs d'un parcours haut en couleurs, commencé à Strasbourg en 1931 et poursuivi en Laponie, à New York, en Nouvelle-Ecosse et en Irlande. Dans le quatrième moment de cette rencontre "A voix nue", il plaidait pour une littérature qui, tout en s'adressant aux enfants, sache ne pas les sous-estimer :

Je fais des livres qui m’auraient plu quand j’étais petit. J'ai toujours été en contradiction avec les pédagogues qui disent qu'il ne faut pas traumatiser les enfants. Il y a toujours des éléments de peur dans mes livres, mais les enfants en fin de compte n’ont jamais peur. [...] On sous-estime les enfants.

  • Production : Martin Quenehen 
  • Réalisation : Anne Sécheret
  • A voix   nue - Tomi Ungerer 4/5 : L’enfance et les sortilèges de Tomi - 1ère diffusion   : 12/01/2012
  • Indexation web : Documentation sonore de Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......