LE DIRECT

Fictions Poésie - page 6


Les fictions de France Culture façon poésie, et même poésies.

semaine Froidure (4/4) : Conte de Reverdy
4 min
semaine Froidure (4/4) : Conte de Reverdy
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 22/02/2018

Paris-Noël nous promène. Ce poème célèbre de Reverdy joue des oppositions pour rejoindre à sa façon l’esprit sacré de la nativité chrétienne.

semaine Froidure (3/4) : Un hiver tout en branches
3 min
semaine Froidure (3/4) : Un hiver tout en branches
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 21/02/2018

Un hiver tout en branches et dur comme un cadavre / Un homme sur un banc dans une rue qui fuit la foule / Et que la solitude comble / Place à l'appareil...

semaine Froidure (2/4) : Vanités Carré Misère
3 min
semaine Froidure (2/4) : Vanités Carré Misère
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 20/02/2018

Long poème de Yves Boudier en 9 parties ponctuées par des phrases de la « Ballade des pendus » de François Villon. Il est basé sur l’opposition de deux...

semaine Froidure (1/4) : Actualité du Guignon d’hiver
3 min
semaine Froidure (1/4) : Actualité du Guignon d’hiver
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 19/02/2018

Dans ses feuilles régulières (ni le fond ni le haut du panier, non !) ses feuilles monotones, un éternel roulis des saisons rythme la poésie. On n’y échappe...

Poètes à l’extrême. Vadim Kozovoï - Mallarmé (4/4) : Se traduire
3 min
Poètes à l’extrême. Vadim Kozovoï - Mallarmé (4/4) : Se traduire
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 15/02/2018

« Entre deux points de douleur, la poésie est la voie la plus courte. Courte tellement qu'à son coup solitaire tombe décapité le temps. » Vadim Kozovoï

Poètes à l’extrême. Vadim Kozovoï - Mallarmé (3/4) : Le toujours autre
3 min
Poètes à l’extrême. Vadim Kozovoï - Mallarmé (3/4) : Le toujours autre
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 14/02/2018

On est exposé à une expérience du langage par les formes et variété des textes de Vadim Kozovoï assemblés ici.

Poètes à l’extrême. Vadim Kozovoï - Mallarmé (2/4) : Sorti des collines
3 min
Poètes à l’extrême. Vadim Kozovoï - Mallarmé (2/4) : Sorti des collines
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 13/02/2018

A propos de Vadim Kozovoï, pourquoi Mallarmé ? Celui-ci est évoqué dans la présentation d’ «Hors de la Colline», il demeure l’os par lequel ronger certain...

Poètes à l’extrême. Vadim Kozovoï - Mallarmé (1/4) : L’obscur le lumineux
3 min
Poètes à l’extrême. Vadim Kozovoï - Mallarmé (1/4) : L’obscur le lumineux
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 12/02/2018

Tendance réitérée à l’association : cette semaine, celle d’une turbulence russe nommée « Vadim Kozovoï » avec le placide Mallarmé.

Deux poètes grecs du XXe siècle, Livaditis et Karyotakis (4/4) : Poètes, allons voir si la prose..
3 min
Deux poètes grecs du XXe siècle, Livaditis et Karyotakis (4/4) : Poètes, allons voir si la prose..
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 08/02/2018

Nos deux poètes se rejoignent dans l’amertume féconde. Ici Livaditis ouvre la mesure avec « Porcherie ». "Les temps avaient changé, on ne tuait plus, on...

Deux poètes grecs du XXe siècle, Livaditis et Karyotakis (3/4) : Ballade aux poètes sans gloire….
3 min
Deux poètes grecs du XXe siècle, Livaditis et Karyotakis (3/4) : Ballade aux poètes sans gloire….
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 07/02/2018

La tristesse n’a pas à se lire en saturant le ton tragique ! Mieux vaut se faire passeur de l’effort d’un écrivain pour nommer. Sois sage ô ma douleur….

Deux poètes grecs du XXe siècle, Livaditis et Karyotakis (2/4) : Je veux partir
3 min
Deux poètes grecs du XXe siècle, Livaditis et Karyotakis (2/4) : Je veux partir
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 06/02/2018

Kostas Karyotakis, lui, est sur une seule et même ligne sombre et désespérée, il cherche sa lumière dans un roulis parcouru d’incidents minuscules.

Deux poètes grecs du XXe siècle, Livaditis et Karyotakis (1/4) : L’aveugle et la Chandelle
3 min
Deux poètes grecs du XXe siècle, Livaditis et Karyotakis (1/4) : L’aveugle et la Chandelle
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 05/02/2018

Merci aux traducteurs chaque fois qu’ils extraient du passé ces perles qu’on peut lire au présent, parlant aux deux temps.

Sourire ou pleurer - Jean Portante - La tristesse Cosmique (4/4) : Peter Gizzi l’autre
3 min
Sourire ou pleurer - Jean Portante - La tristesse Cosmique (4/4) : Peter Gizzi l’autre
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 01/02/2018

Un poète vous ouvre parfois à l’écoute d’un autre, étranger. Nous avons trouvé Peter Gizzi sur la table en remuant Portante.

Sourire ou pleurer - Jean Portante - La tristesse Cosmique (3/4) : L’un ou l’autre Portante
3 min
Sourire ou pleurer - Jean Portante - La tristesse Cosmique (3/4) : L’un ou l’autre Portante
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 31/01/2018

Tu as de la poussière cosmique sur visage / comme si le MÉTÉORITE DU DÉBUT avait / fait escale en toi.

Sourire ou pleurer - Jean Portante - La tristesse Cosmique (2/4) : La tristesse Cosmique
3 min
Sourire ou pleurer - Jean Portante - La tristesse Cosmique (2/4) : La tristesse Cosmique
Jacques Bonnaffé lit la poésie
LE 30/01/2018

Parfois déroutés, nous sentons que ce n’est pas dans le décorticage-relecture appliqué que se fera la transmutation signes/chant. Entre gifle du vent et...

Ecouter le direct
Le direct