Programmes

A Contre-voie, mémoires


  • traduit de l'anglais par Brigitte Caland et Isabelle Genet.

Né à Jérusalem, Edward W. Said (1935-2003) passa une grande partie de son enfance et de sa jeunesse au Caire et au Liban, avant de poursuivre des études poussées dans les meilleures écoles américaines. À contre-voie est une splendide entreprise « proustienne » de reconstitution quasi archéologique de cette époque (les années 1940 et 1950), dans un Proche-Orient postcolonial qui se défait et se recompose autrement, annonçant le Proche-Orient d'aujourd'hui et ses déchirures. Ramenant à la vie des lieux et des personnes qui ont disparu, notamment la figure exigeante, dominatrice et « victorienne », du père et celle, adorée, de la mère qui lui donna la confiance en lui-même, Edward W. Said se pose en « outsider » : certes arabe mais chrétien, Palestinien mais détenteur d'un passeport américain, doté d'un prénom britannique joint à un nom arabe. Happé par la culture occidentale, Edward W. Said s'y montre toujours en porte-à-faux avec son monde d'origine, toujours à contre-voie, nous livrant au travers de son expérience personnelle les clefs d'un monde complexe, traversé de multiples zones de fracture.

  • présentation de l'éditeur.

(autre édition : LGF (Paris), « Le Livre de poche », 2003 – épuisée)

Ecouter le direct
Le direct