LE DIRECT
Alfred Dreyfus, l'honneur d'un patriote

Alfred Dreyfus, l'honneur d'un patriote


Fayard, 2006

Description

"Les anti-dreyfusards mal remis de leur défaite et même quelques dreyfusards désireux d'exploiter politiquement l' « affaire » jusqu'au bout ne se sont pas privés, après la réhabilitation du capitaine (1906) de se répandre en sarcasmes : selon eux, Alfred Dreyfus, un homme ordinaire, n'aurait pas su se montrer à la hauteur de « son » affaire qui déchira la France pendant plus de dix ans. Certains historiens (comme Marcel Thomas et Jean-Denis Bredin) avaient beau eu s'inscrire en faux, cette vision continue d'imprégner les esprits. Vincent Duclert a voulu aller y voir de près. Grâce à une magnifique moisson d'archives, c'est à présent une certitude : Dreyfus a été d'une fermeté de caractère et d'un courage exceptionnels - plus d'un innocent aurait baissé les bras devant un tel déchaînement à son encontre - et d'une intelligence fort au-dessus de la moyenne. Seuls son courage, sa lucidité et sa dignité, imperturbable, ont permis à ses défenseurs ( sa famille, ses avocats, les journalistes et les politiques) de gagner. Alfred Dreyfus est même, au contraire, le parangon des vertus républicaines, le modèle des juifs de France qui ont choisi d'être des citoyens comme les autres. Sa foi en la patrie (voilà des Alsaciens qui ont refusé d'être allemands) et en la République, régime de progrès et de raison, et en l'armée, il l'a gardée intacte alors qu'il croupissait à l'île du Diable - ses lettres à ses proches le montrent bien. C'est donc justice d'écrire sa biographie et de proposer sa figure à l'admiration des Français aujourd'hui. Ne parle-t-on, d'ailleurs, avec une insistance croissante, de faire entrer ses cendres au Panthéon à l'occasion du centenaire de sa réhabilitation." - Note de l'éditeur - (date de publication : avril 2006)

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......