LE DIRECT
Biribi. Les bagnes coloniaux de l'armée française

Biribi. Les bagnes coloniaux de l'armée française


Perrin, 2009

Description

Biribi, c'est le nom donné à la fin du XIXe siècle aux nombreux bagnes militaires que l'armée française installa en Afrique du Nord pour se débarrasser de ses «mauvais sujets» : on y envoyait les fortes têtes, les indisciplinés, les condamnés des conseils de guerre, les jeunes qui sortaient de prison, mais aussi parfois les opposants politiques, les homosexuels ou les faibles d'esprit.

Ce livre retrace, pour la première fois, l'histoire tragique de ces «corps spéciaux» : compagnies disciplinaires, bataillons d'Afrique ou ateliers de travaux publics. Il décrit le sort terrible réservé aux milliers d'hommes qui y furent envoyés, les brimades, les sévices, parfois les tortures infligées par des sous-officiers indignes, le travail harassant sous un soleil de plomb, la violence des relations entre hommes dans ce qui était considéré comme les bas-fonds de l'armée.

Mais il montre aussi comment le courage de quelques-uns, condamnés, médecins, militants ou journalistes comme Albert Londres, contribua à faire peu à peu prendre conscience au pays de l'horreur quotidienne vécue dans ces camps disciplinaires.

Les derniers «corps spéciaux» de l'armée française furent supprimés au début des années 1970.

Les dernières publications sur Dominique Kalifa

Le Mythe de Camus (3/4) : Camus et l'Algérie
58 min
La Compagnie des oeuvres
LE 23/09/2020
Français par la langue, algérien par le coeur, Albert Camus n'a jamais cessé d'aimer le pays qui l'a vu naître. Nous explorons dans cette émission les...
Encanaillez-vous dans le Paris de la Belle Époque avec la danse apache !
Henri Vidal, quand l'assassin fait son portrait (2/2) : Le manipulateur manipulé ou le manipulé manipulateur
29 min
Une histoire particulière, un récit documentaire en deux parties
LE 08/09/2019
Un beau duel en prison. Le médecin et la bugne. Le premier tente de construire un nouveau corpus scientifique sur la criminalité : la prison est son laboratoire,...

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close