LE DIRECT
Boris Vian Post-Scriptum

Boris Vian Post-Scriptum


Sous la direction de Nicole Bertolt
Cherche Midi, 2011

Description

Chansons, poèmes, sketches, arguments de ballet, graffitis, dessins, collages, peintures, fausses « unes » de journaux : autant d'inédits de Boris Vian. Post-Scriptum révèle et éclaire cette hyperactivité de Vian, ce chantier de création permanente que fut sa vie de 1940 à 1959. «Boris Vian, se souvient Siné, était un surdoué. Il fourmillait d'idées et son inspiration, dans tous les domaines, semblait inépuisable. »À preuve, tous ces supports improvisés sur lesquels il lâchait à tout moment son crayon, sa plume ou son stylo : carnets, agendas, manuscrits en cours, cahiers, papiers divers ou à en-tête, feuilles volantes, faire-part de décès, etc. Tout lui était motif : amour, amitié, enfance, humour, science-fiction, opéra, jazz, mathématiques, cinéma, faune, flore, univers. Coeur épuisé dans un monde épuisant, il n'a eu de cesse d'enchanter la vie sur les dix bouts de ses dix doigts : «Ne jouons plus, prenons des risques. » Et d'ajouter : «Et que le cric me croque / Si je n'ai pas raison ! » Quand Boris Vian est mort, Jacques Prévert a écrit : «Il a quitté ses amis, mais ne leur a pas faussé compagnie. »Post-Scriptum en est la preuve éclatante.

Édition conçue, commentée et annotée par Nicole Bertolt

(site de l'éditeur)

Les dernières publications sur Nicole Bertolt

Boris Vian (3/4) : Veiller sur l'œuvre
59 min
SÉRIEBoris Vian
La Compagnie des auteurs
LE 08/08/2018

Le dernier appartement de Boris Vian est à l’image de son illustre locataire : haut en couleurs. Plongée dans l’intimité de Vian à la cité Véron avec...

Boris Vian (3/4) : Veiller sur l'œuvre
58 min
SÉRIEBoris Vian
La Compagnie des auteurs
LE 30/08/2017

Le dernier appartement de Boris Vian est à l’image de son illustre locataire : haut en couleurs. Plongée dans l’intimité de Vian à la cité Véron avec...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.