LE DIRECT
C'est pourtant pas la guerre

C'est pourtant pas la guerre


Le Seuil/Coll. Fiction et Cie, 2009

Description

Recueil de nouvelles composé de dix récits ayant pour cadre l'Ariane, cité de l'agglomération niçoise, quartier dégradé et vétuste. L'auteur retrace des vies faites de souffrances, de difficultés, de traumatismes, d'exil, de conflits et de solidarité, d'amour et de séparations. De loin, parce que son nom est lumineux, il est difficile de croire que l'Ariane est un quartier peu recommandable de Nice, à la périphérie de la ville, une zone, une zone sensible, une banlieue. II faut s'approcher pour saisir qu'on est là au coeur du labyrinthe, qu'on craint le Minotaure, qu'on le brave, qu'il est question de père, d'île, d'amours blessées et trahies. Il faut s'approcher pour écouter le murmure de ceux qui l'habitent, parfois si peu, si mal, immigrés, exilés, déclassés, expropriés ; il faut s'approcher, et peut-être même se tenir au plus près pour écouter le murmure de ses héros, leurs manquements, leurs ardeurs obstinées, leur obscurité, et combien la tragédie est bouillonnante. - 4ème de couverture -

Les oeuvres de Maryline Desbiolles

C'est pourtant pas la guerre

C'est pourtant pas la guerreMaryline DesbiollesLe Seuil/Coll. Fiction et Cie, 2009

La dernière publication sur C'est pourtant pas la guerre

"Nice est floue derrière les larmes" / Travailleurs détachés de l'UE : la question vue du terrain
1h17

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......