LE DIRECT
Cabanis : un idéologue de Mirabeau à Bonaparte

Cabanis : un idéologue de Mirabeau à Bonaparte


Odile Jacob, 2013

Description

Cabanis

Un idéologue de Mirabeau à Bonaparte

Pierre-Jean-Georges Cabanis, médecin, physiologiste et philosophe d'origine corrézienne, est l'un des grands représentants du matérialisme de la fin du XVIIIe siècle. Pour ce continuateur de La Mettrie ou de Condillac : « vivre, c'est sentir ».

Venu à Paris pour y faire ses études, il fit rapidement son chemin dans les cercles intellectuels, grâce notamment à Mme Helvétius. C'est dans son salon qu'il rencontra Turgot, Holbach ou encore Condorcet, qu'il se lia avec Destutt de Tracy et qu'il connut ceux qui l'engagèrent dans la Révolution. Remarqué par Mirabeau, il en vécut avec passion les premiers mois.

À côté de ses travaux sur la perception qui ont contribué à introduire la physiologie dans la psychologie et influencé aussi bien Schopenhauer et Maine de Biran que Stendhal, il fut aussi une figure politique.

Retraçant le parcours de l'un des précurseurs de la neurophysiologie, le professeur Yves Pouliquen redonne vie à tout le bouillonnement intellectuel des derniers temps de la Révolution, qui inspira la politique du Consulat et de l'Empire.

Le Pr Yves Pouliquen, de l'Académie française, a dirigé le service d'ophtalmologie de l'Hôtel-Dieu de Paris. Il a notamment publié La Transparence de l'oeil et Le Geste et l'Esprit . Après Jacques Daviel. Un oculiste au siècle des Lumières et Félix Vicq d'Azyr, les Lumières et la Révolution , il poursuit son travail de redécouverte des grands savants et médecins du XVIIIe siècle.

La dernière publication

Les belles histoires de la médecine (4/5) : Cabanis, un inconnu au Panthéon
43 min
SÉRIELes belles histoires de la médecine
Matières à penser
LE 25/04/2019

Cinq belles histoires de la médecine et leurs conséquences aujourd’hui autour de quelques hommes qui auront marqué leur spécialité : Louis Pasteur, Freud,...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.