LE DIRECT
Céline et la chanson

Céline et la chanson


Du Lérot, 2004

Description

« Mes livres […] sont chansons nullement PROSE » écrit Céline en 1949.  « Considérez ce que je médite ! Marre de prose ! chansons partout ! »  s’écrie-t-il encore dans Féerie pour une autre fois, avant de se  présenter, dans un entretien accordé quelques années avant sa mort,  comme « le dernier musicien du roman », plaçant ainsi son œuvre tout  entière sous le signe du chant.
Menée pour la première fois sur  l’ensemble des écrits – théâtre et pamphlets compris –, l’étude de cet  aspect essentiel de la poétique de Céline est riche d’enseignements sur  les rapports complexes de son écriture avec le folklore et le politique,  parfois contradictoires, toujours passionnants. Elle met également  l’accent sur l’une de ses caractéristiques les plus sous-estimées, son  travail de mémorialiste et de chroniqueur, qui fait de Céline, au même  titre que Saint-Simon, Château-briand et Proust, un des grands écrivains  du Temps de la littérature française. Elle ouvre, enfin, à une  interrogation fondamentale sur l’acte d’écrire lui-même. Qu’advient-il  en effet d’une littérature qui se laisse ainsi transpercer par de  multiples éclats de voix et de mélodies sous-jacentes, qui abandonne si  ostensiblement les prestiges séculaires de la référence écrite pour  laisser la parole à des genres habituellement mineurs ou méprisés, qui  se déprend de tout ce qui l’a, depuis l’origine, imposée comme objet de  culture et d’admiration ? On le voit, sous des dehors badins ou  volontiers anodins – chansonnettes, petits airs, fredaines – la question  est d’importance : elle porte sur l’essence même de la littérature, sur  ce qui la définit en son histoire propre et lui donne sa place dans  notre culture.

Les oeuvres de Michaël Ferrier

Les dernières publications sur Michaël Ferrier

Une double vie
1h49
Grande traversée : Louis-Ferdinand Céline, au fond de la nuit
LE 17/07/2019

Médecin le jour, écrivain la nuit, Céline ausculte les corps et travaille la matière des mots.

Un génie monstrueux
1h49
Grande traversée : Louis-Ferdinand Céline, au fond de la nuit
LE 15/07/2019

Comment être tout cela à la fois ? Un génie de la littérature et un monstre de l'histoire. Ecrire un grand roman comme "Voyage au bout de la nuit" et...

Le prix Décembre à Michaël Ferrier pour son hommage à un ami disparu
Art et création
LE 08/11/2018

Avec "François, portrait d'un absent", Michaël Ferrier voulait écrire un livre "aussi grave que la marbre et aussi léger que le ciel." Il vient de recevoir...

Michaël Ferrier : "Deux amis, c'est deux hexasyllabes qui se rencontrent"
26 min
L'Invité culture
LE 01/09/2018

Michaël Ferrier, professeur de littérature à Tokyo et écrivain, publie en cette rentrée littéraire un bouleversant hommage à un ami disparu. C'est le "portrait...

Michaël Ferrier // Gaël Giraud
2h01
Les Matins du samedi
LE 01/09/2018

L'écrivain Michaël Ferrier qui signe le portrait d’un absent « aussi grave que le marbre et léger que le ciel". Puis l'économiste de l'AFD Gaël Giraud...

image par défaut
image par défaut
44 min
image par défaut
29 min
image par défaut
58 min
image par défaut
59 min
image par défaut
50 min
image par défaut
35 min
image par défaut
44 min
image par défaut
45 min
image par défaut
1h

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.