LE DIRECT
Debout-payé

Debout-payé


De Gauz
Le Nouvel Attila, 2014

Description

La longue file d'hommes noirs qui montent dans ces escaliers étroits ressemble à une cordée inédite à l'assaut du K2, le redoutable sommet de la chaîne himalayenne.

L'ascension est rythmée par le seul bruit des pas sur les marches. Les escaliers sont raides, les genoux montent haut. Neuf marches, un palier, plus neuf marches supplémentaires, font un étage. Les pas sont feutrés par un épais tapis rouge déplié exactement au milieu d'une cage trop étroite pour laisser passer deux hommes côte à côte. La cordée s'étire avec les étages.

Des épisodes de la vie d'Ossiri, Ivoirien sans papiers installé en France ayant vécu l'évolution du métier de la sécurité, alternent avec les observations de l'auteur, vigile de grands magasins à Paris, sur le fonctionnement des grandes enseignes et le comportement de leur clientèle. Prix des libraires Gibert Joseph 2014. Premier roman.

Les oeuvres de Gauz

"Camarade Papa" (Gauz, 2018)

Camarade PapaGauzLe nouvel Attila, 2018

Debout-payé

Debout-payéGauzLe Nouvel Attila, 2014

Les dernières publications sur Gauz

Notre besoin d'histoire (2/5) : Le rêve colonial de Louis-Gustave Binger
43 min
Notre besoin d'histoire (2/5) : Le rêve colonial de Louis-Gustave Binger
Matières à penser
LE 25/09/2018

Comment dire notre besoin d’histoire ? Pour cette première semaine où l’histoire est donnée comme une matière à penser, on a voulu composer un ensemble...

Appropriation culturelle, francophonie, crise des migrants … des sujets qui fâchent ?
35 min
Appropriation culturelle, francophonie, crise des migrants … des sujets qui fâchent ?
La Grande table idées
LE 31/08/2018

Appropriation culturelle, post-colonialisme, francophonie... face aux polémiques et à la crise migratoire, autant de concepts à définir et à redéfinir....

Mabanckou/Gauz : camarades de lettres
26 min
Mabanckou/Gauz : camarades de lettres
La Grande table culture
LE 31/08/2018

A l'occasion de cette rentrée littéraire 2018, deux romans, "Les cigognes sont immortelles" d'Alain Mabanckou et "Camarade Papa" de Gauz, sont à l'honneur....

image par défaut
1h
image par défaut
59 min
image par défaut
59 min
image par défaut
4 min
image par défaut
3 min
image par défaut
2h31

À venir dansDans    secondess