LE DIRECT
En attendant Godot

En attendant Godot


Les éditions de Minuit, 2014

Description

Pièce en deux actes pour cinq personnages écrite en français entre 1948 et 1949. 

En attendant Godot a été créé le 5 janvier 1953, à Paris, au Théâtre Babylone, dirigé par Jean-Marie Serreau, dans une mise en scène de Roger Blin, avec la distribution suivante : Estragon (Pierre Latour), Vladimir (Lucien Raimbourg), Lucky (Jean Martin), Pozzo (Roger Blin), un jeune garçon (Serge Lecointe). 

Vous me demandez mes idées sur En attendant Godot, dont vous me faites l'honneur de donner des extraits au Club d'essai, et en même temps mes idées sur le théâtre.  
Je n'ai pas d'idées sur le théâtre. Je n'y connais rien. Je n'y vais pas. C'est admissible.  
Ce qui l'est sans doute moins, c'est d'abord, dans ces conditions, d'écrire une pièce, et ensuite, l'ayant fait, de ne pas avoir d'idées sur elle non plus.  
C'est malheureusement mon cas.  
Il n'est pas donné à tous de pouvoir passer du monde qui s'ouvre sous la page à celui des profits et pertes, et retour, imperturbable, comme entre le turbin et le Café du Commerce.  
Je ne sais pas plus sur cette pièce que celui qui arrive à la lire avec attention.  
Je ne sais pas dans quel esprit je l'ai écrite.  
Je ne sais pas plus sur les personnages que ce qu'ils disent, ce qu'ils font et ce qui leur arrive. De leur aspect j'ai dû indiquer le peu que j'ai pu entrevoir. Les chapeaux melon par exemple.  
Je ne sais pas qui est Godot. Je ne sais même pas, surtout pas, s'il existe. Et je ne sais pas s'ils y croient ou non, les deux qui l'attendent.  
Les deux autres qui passent vers la fin de chacun des deux actes, ça doit être pour rompre la monotonie.  
Tout ce que j'ai pu savoir, je l'ai montré. Ce n'est pas beaucoup. Mais ça me suffit, et largement. Je dirai même que je me serais contenté de moins.  
Quant à vouloir trouver à tout cela un sens plus large et plus élevé, à emporter après le spectacle, avec le programme et les esquimaux, je suis incapable d'en voir l'intérêt. Mais ce doit être possible.  
Je n'y suis plus et je n'y serai plus jamais. Estragon, Vladimir, Pozzo, Lucky, leur temps et leur espace, je n'ai pu les connaître un peu que très loin du besoin de comprendre. Ils vous doivent des comptes peut-être. Qu'ils se débrouillent. Sans moi. Eux et moi nous sommes quittes   
Samuel Beckett, Lettre à Michel Polac, janvier 1952

(Présentation de l'éditeur)

Les dernières publications sur Samuel Beckett

Denis Podalydès lit "Malone meurt" de Samuel Beckett
icon/ cameraCreated with Sketch.
Vidéo
Denis Lavant, habiter poétiquement le monde (5/5) : Chasseur de mots
31 min
A voix nue
LE 22/11/2019
Dans ce cinquième et dernier entretien, Denis Lavant convoque les poètes qui l’accompagnent : Rimbaud, Lorca, René Char, Nietzsche, Verlaine, Beckett,...
Denis Lavant, habiter poétiquement le monde (4/5) : Le monde entier est un théâtre
29 min
A voix nue
LE 21/11/2019
Au cours de ce quatrième épisode, le comédien évoque les personnages élisabéthains qu’il a incarnés et ceux qu’il aimerait encore jouer.
Denis Lavant, habiter poétiquement le monde (3/5) : S’emparer des forces étrangères
30 min
A voix nue
LE 20/11/2019
Dans ce troisième entretien, Denis Lavant réfléchit à la relation qu’il entretient avec le théâtre et les personnages qui l’habitent, ainsi qu’aux rapports...
Denis Lavant, habiter poétiquement le monde (2/5) : Compagnons de route
31 min
A voix nue
LE 19/11/2019
Dans ce deuxième épisode, il est question du compagnonnage que Denis Lavant entretient depuis une trentaine d’années avec le réalisateur de Boy Meets Girls,...
Denis Lavant, habiter poétiquement le monde (1/5) : Beauté du geste, sens du corps
29 min
A voix nue
LE 18/11/2019
Dans ce premier épisode, Denis Lavant évoque ses débuts au théâtre avec la compagnie de théâtre forain "Les baladins du Miroir", le langage du corps et...
Beckett, comment c'est (4/4) : Beckett et l’art moderne
59 min
La Compagnie des oeuvres
LE 24/10/2019
Guillaume Gesvret nous fait découvrir une facette moins connue de Samuel Beckett : son intérêt pour la peinture et notamment l’art contemporain, mais aussi...
Beckett, comment c'est (3/4) : Le théâtre de Beckett
58 min
La Compagnie des oeuvres
LE 23/10/2019
En janvier 1952, Beckett écrivait à Michel Polac : « Je ne sais pas qui est Godot. Je ne sais même pas, surtout pas, s'il existe. Et je ne sais pas s'ils...
Beckett, comment c'est (2/4) : Cap sur Beckett
58 min
La Compagnie des oeuvres
LE 22/10/2019
L’œuvre de Samuel Beckett est protéiforme : principalement connu pour ses pièces de théâtre, il écrivit également des romans, des nouvelles, des poèmes,...
Beckett, comment c'est (1/4) : Les vies silencieuses de Samuel Beckett
59 min
La Compagnie des oeuvres
LE 21/10/2019
Samuel Beckett, né le 13 avril 1906 en Irlande et mort le 22 décembre 1989 Paris, a traversé le XXe siècle en écrivant aussi bien en anglais qu’en français....
Beckett : "Les mots ont le pouvoir d’illuminer la noirceur"

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close