LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Entendre la guerre : sons, musiques et silence en 14-18

Entendre la guerre : sons, musiques et silence en 14-18


Gallimard, 2014
Description

La Première Guerre mondiale marque l'irruption de la guerre industrielle : tonnerres des canons, sifflements des obus, rugissements des avions saturent le paysage sonore.

À ce bruit inouï, dont tous les récits témoignent, répond, à l'arrière-front et dans les camps de prisonniers, un « contre-bruit », comme un anti-dote à cette violence de guerre. Au son des violons et des mandolines de fortune, des harmonicas, des accordéons, les soldats retrouvent une certaine joie de vivre. La musique est au coeur des récréations combattantes : chansons de poilus, dont La Madelon  reste l'archétype, fanfares ou spectacles.

À l'arrière, la musique se joue lors des défilés militaires ou des concerts destinés à soutenir le moral de la nation tout entière. La créativité musicale s'exprime dans une floraison d'oeuvres patriotiques, de musiques de deuil mais aussi dans les sonorités nouvelles du jazz apportées par les Américains. Au-delà du conflit, quand le fracas des armes se tait, sonneries aux morts, oraisons funèbres ou minutes de silence perpétuent la mémoire de la Grande Guerre.

Les dernières publications sur Entendre la guerre : sons, musiques et silence en 14-18
16 juin 1916 : premier Festival de musique française : L’Union sacrée à l’affiche
52 min
La Fabrique de l'Histoire
LE 21/06/2016
C’était il y a cent ans, en juin 1916, à la salle Gaveau. Un documentaire de Victor Macé de Lépinay, réalisé par Véronique Samouiloff
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......