LE DIRECT
Entendre le cinéma

Entendre le cinéma


Klincksieck, 2010

Description

Qui pense le son au cinéma ? Personne vraiment. Aucune école pour inclure dans ses enseignements un questionnement sur les conditions d'existence du sonore, nulle approche des formes qui serait enseignée aux élèves réalisateurs, aux monteurs, ou même aux étudiants du son, encore moins aux producteurs. Aucune mise en perspective historique des formes sonores existantes n'est offerte à ceux qui vont devoir œuvrer à l'apparition de cet objet artistique visible et audible : le film. On se contente d’analyser les conditions d’existence technique du son et on essaie de produire un « bon son » — c’est-à-dire un son conforme. Pourtant, le sonore est, non moins que le visible, susceptible de création et d’invention. C’est ce que nous montre Daniel Deshays qui, prolongeant ici la réflexion entamée dans Pour une écriture du son  (« 50 questions »), propose de repenser la place du son, afin de combattre son uniformisation planétaire au cinéma.

  • Présentation de l'éditeur -

Les oeuvres de Daniel Deshays

Les dernières publications sur Daniel Deshays

Philosophie du son (1/4) : Le son peut-il se passer de l'image ?
59 min
Les Chemins de la philosophie
LE 02/04/2018

Le son est-il une matière comme les autres ? Est-il musique ? Image sonore ? Bruit ?

Philosopher avec Jacques Tati (4/4) : L’univers sonore des Vacances de monsieur Hulot
52 min
Les Chemins de la philosophie
LE 25/08/2017

Et si le son était le personnage principal des films de Tati ? Ecoutez Tati aujourd'hui avec l'oreille experte et passionnante de Daniel Deshays.

Les sonorités de Shakespeare + Tacet n°4
59 min
SuperSonic
LE 09/04/2016

Le grand William est ici célébré par la voix de Daniel Deshays et Michel Maurer. Shakespeare régulièrement adapté, au cinéma, au théâtre, à la radio dans...

image par défaut
53 min
image par défaut
59 min
image par défaut
30 min
image par défaut
50 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.