LE DIRECT
Etre soi : actualité de Soren Kierkegaard

Etre soi : actualité de Soren Kierkegaard


François Bourin, 2011

Description

Être soi, devenir soi : c'est la grande injonction adressée à l'individu moderne. Il doit se trouver et se réaliser : ne plus s'inscrire dans une famille, dans une tradition, dans un monde qui auraient balisé pour lui les voies du possible. Formidable promesse. Sauf que l'on découvre depuis quelques décennies la démesure de l'ambition. Et si l'individu n'avait pas en lui-même, dans son intimité et dans sa volonté, la force suffisante pour s'affirmer ? Incapable d'être le héros de sa propre vie, le voilà qui désespère, déprime. Ce que l'on appelle «la fatigue d'être soi». Seul antidote : qu'un événement, une rencontre l'arrachent à lui-même et le portent au-delà. C'est le remède proposé il y a un peu plus d'un siècle par le philosophe danois Søren Kierkegaard. Souvent présenté comme le père de l'existentialisme, l'auteur du Journal du séducteur et du Concept d'angoisse a élaboré une critique stimulante du souci de soi : il faut un appel venu du dehors, une parole à moi adressée et à laquelle je ne peux me dérober pour que je trouve mon chemin dans l'existence. En parcourant la vie ombrageuse de Kierkegaard, en se glissant dans les doubles qu'il n'a cessé d'inventer, en confrontant enfin sa proposition à celles des grands écrivains et philosophes de son siècle, Philippe Chevallier livre une interprétation originale de son oeuvre. Et offre au lecteur une proposition existentielle très actuelle : la vérité n'est pas au fond de soi, mais au dehors.

-4ème de couverture-

Les dernières publications sur Philippe Chevallier

La chanson populaire (1/4) : Claude François, l’art de la simplicité
59 min
La chanson populaire (1/4) : Claude François, l’art de la simplicité
Les Chemins de la philosophie
LE 15/01/2018

Comment aborder et honorer cet art à sa juste mesure ?

Kierkegaard au secours de l’existence (3/4) : Se marier rend-il plus heureux ?
58 min
Kierkegaard au secours de l’existence (3/4) : Se marier rend-il plus heureux ?
Les Chemins de la philosophie
LE 13/09/2017

En 1841, Soren Kierkegaard rompt ses fiançailles avec Régine Olsen. Pourquoi sacrifier un amour aussi passionné ?

image par défaut
58 min
Variations sur la répétition (1/4) : Kierkegaard, l'amour peut-il revenir ?
53 min
Variations sur la répétition (1/4) : Kierkegaard, l'amour peut-il revenir ?
Les Chemins de la philosophie
LE 25/04/2016

Avez-vous envie de revivre éternellement cette journée ? Souhaitez-vous vraiment retrouver votre amour perdu ou n'entendre que les multiples reprises d'une...

image par défaut
58 min

À venir dansDans    secondess