LE DIRECT
Georges Clemenceau - L'affaire Dreyfus des juges

Georges Clemenceau - L'affaire Dreyfus des juges


Mémoire du Livre, 2009

Description

Dans ce volume, Clemenceau, au sommet de son talent de journaliste, analyse minutieusement les dépositions recueillies à huis clos par la Chambre criminelle de la Cour de cassation, puis par les Chambres réunies en vertu de la loi de dessaisissement promulguée le 1er mars 1899. Car ces dépositions sont devenues publiques grâce à un « coup » magistral des dreyfusards qui ont obtenu du Figaro la publication intégrale des cent cinquante procès-verbaux des auditions. Malgré ses efforts, la police n'a pas réussi à trouver l'origine de la fuite, à la fureur du gouvernement de Charles Dupuy qui escomptait que le secret de l'Enquête de la Cour suprême garantirait le rejet de la révision du procès de 1894. Livrées au grand jour, les dépositions révèlent un tel entassement de témoignages mensongers, de machinations ourdies par les faussaires de l'état-major pour maintenir Dreyfus au bagne, que toute une partie de l'opinion antidreyfusarde modérée commence à douter de la culpabilité du « traître », tandis que la presse réactionnaire, impuissante, fulmine contre Le Figaro et les « vendus » qui ont transmis les dépositions. Faisant preuve d'un flair extraordinaire pour débusquer toutes les forfaitures commises à l'encontre d'un parfait innocent, Clemenceau, au cours d'articles quotidiens - une quarantaine - écrits entre le 1er avril et le 15 mai 1899, nous offre un condensé de l'Affaire depuis ses origines, ainsi, surtout, qu'une étincelante illustration de sa confiance inlassable dans les principes de la République : le droit, la loi, la justice. « Nous l'avons dit dès le premier jour, nous visons plus haut que Dreyfus, nous voulons réformer le mal social d'où le mal particulier est sorti [...] nous nous sommes proposés de reconstituer dans les âmes la cité de justice et de liberté hors laquelle il n'y a que le triomphe de la force dans la barbarie. » Incomparable leçon, toujours actuelle, de courage intellectuel et civique, soulignée par Philippe Séguin, premier président de la Cour des Comptes, dans son introduction. - 4e de couverture - (date de publication : 12 novembre 2009)

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......