LE DIRECT
La beat generation : la révolution hallucinée

La beat generation : la révolution hallucinée


Gallimard - coll. Découvertes, 1997

Description

"La Beat Generation, mouvement symbolique de l'Amérique des années 1950 et 1960, est née de l'amitié entre quatre hommes : Jack Kerouac, Allen Ginsberg, Neal Cassady et William Burroughs. Cette amitié tourne au manifeste. En 1952, John Clellon Holmes officialise, dans un article du New York Times Magazine, et d'après une définition de Jack Kerouac, le terme «beat» : «Cela signifie être, d'une façon non dramatique, au pied de son propre mur.» En 1957, Sur la route de Jack Kerouac devient le symbole de la liberté, de la contestation des valeurs bourgeoises et de la révolte face à la cupidité du monde. Un mouvement est né qui revendique ses engagements politiques et son refus de la course à l'argent. La Beat Generation sera à l'origine de la vague protestataire qui atteindra son apogée en 1969 lors du rassemblement de Woodstock, et elle posera les bases de la culture moderne des années 1970. Alain Dister, qui a rencontré les protagonistes du mouvement, en retrace ici l'histoire."Présentation de l'éditeur

La dernière publication

Beat Generation (4/4) : Créateurs foisonnants
59 min
La Compagnie des auteurs
LE 23/06/2016

Dernier volet d'une semaine consacrée à la Beat Generation pour une déambulation entre littérature et arts visuels au Centre Pompidou, au cœur de l'exposition...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.