LE DIRECT
La Bravoure méconnue des soldats Italiens

La Bravoure méconnue des soldats Italiens


Altipresse, 2014

Description

Le mot de l'éditeur :Cet ouvrage captivant, reposant sur des archives et des témoignages inédits, met fin à une grande injustice historique. Peu de soldats ont été aussi durement critiqués que les combattants italiens des deux guerres mondiales. Présentés de manière caricaturale comme des militaires d'opérette, sans grande valeur combattive, les clichés n'ont pas manqué pour fustiger, tourner en ridicule des hommes qui n'ont pourtant pas démérité lors des combats.Durant la Première Guerre mondiale (1915-1918), l'armée italienne lutte dans les pires conditions, sur un front montagneux, très favorable à la défense des troupes austro-hongroises. Soutenus par une faible artillerie, les soldats italiens lancent de nombreuses offensives pour conquérir des sommets, dont certains culminent à 3 500 mètres d'altitude ! La bataille de l'Isonzo, plus meurtrière que celle de Verdun, de même que les combats du Trentin, des Dolomites et du Piave témoignent de la bravoure et de l'immense sacrifice des combattants italiens. En fixant une soixantaine de divisions ennemies, l'armée italienne apporte une solide contribution à la victoire des Alliés en 1918.Durant la Seconde Guerre mondiale (1940-1945), les combattants italiens, pauvrement équipés, luttent avec la même bravoure sur divers théâtres de guerre, dans les Alpes, dans les Balkans, en Afrique, en Russie, dans les airs et sur mer. L'imposture du régime fasciste de Mussolini, qui se targuait d'avoir doté l'Italie d'une armée puissante et moderne, apparaît alors en pleine lumière.Historien et auteur d'une centaine d'ouvrages, membre de l'Institut Jean Moulin, chevalier de la Légion d'honneur, lieutenant-colonel de réserve, Dominique Lormier est l'un des meilleurs spécialistes de l'histoire des deux guerres mondiales.

À venir dansDans    secondess