LE DIRECT
Les chasseurs noirs : la brigade Dirlewanger

Les chasseurs noirs : la brigade Dirlewanger


Perrin, 2006

Description

Les chasseurs noirs... Des repris de justice, des braconniers, que la récidive a envoyés en camps de concentration, et auxquels Himmler en personne propose la liberté en échange d'une chasse à l'homme dans les forêts ukrainiennes et biélorusses. L'homme chargé de ce contrat faustien, Oskar Dirlewanger, est lui-même un marginal : volontaire de la Grande Guerre, "réprouvé" des corps francs, il s'est battu durant dix années, en soldat puis en militant nazi, contre le "monde d'ennemis" qui, à ses yeux, menaçait l'Allemagne. Ce "chien de guerre" ne parvint jamais à se réinsérer dans une Allemagne d'entre-deux-guerres qui aspirait à la normalité, et c'est en repris de justice amnistié qu'il réintégra la Waffen SS et forma, à l'été 1940, l'unité spéciale qui porta son nom tout au long de la guerre : la Sondereinheit Dirlewanger. La guerre : les chasseurs noirs la mènent contre les armées de partisans qui opèrent en Biélorussie, mais ils prennent aussi en charge les cohortes de Juifs polonais parqués dans les camps de travail de Galicie et astreints au travail avant d'être exterminés dans les chambres à gaz de Belzec. Ils écrasent le soulèvement de Varsovie à l'été 1944. Les hommes de l'unité spéciale massacrent, violent, pillent à un degré tel que les hiérarchie SS elle-même ouvre des enquêtes. Ce sont 200 villages biélorusses qui connurent le sort d'Oradour, 30 000 hommes, femmes et enfants de Varsovie qui tombèrent victimes des chasseurs noirs. Appuyé sur des archives allemandes, russes et polonaises, ce livre s'interroge sur les mécanismes engendrant les comportements d'extrême violence de ces hommes. Il montre que la chasse s'exerce dans les sociétés en guerre, il explore ce moment crucial où la victime devient gibier, où les "vaincus" sont des troupeaux, que l'on peut exploiter ou mener à l'abattage ; cet instant où le bourreau révèle à l'historien ce qui le conduit à passer à l'acte. - Présentation de l'éditeur - (date de publication : 22 septembre 2006)

À venir dansDans    secondess