LE DIRECT

Partir pour la Grèce, pourquoi nous avons toujours besoin des Anciens - Page 3


Champs histoire, 2018

Description

«La Grèce antique est la plus belle invention des temps modernes», écrivait Paul Valéry. Son héritage, si longtemps placé au cœur de la culture européenne, est fait de multiples voyages vers un objet façonné et refaçonné au fil des siècles. De quelles significations la Grèce a-t-elle étésuccessivement porteuse, à Rome, au Moyen Âge, à la Renaissance et depuis la Révolution française? De quelles manières a-t-elle aidé à définir les identités culturelles ou nationales, la démocratie, l’histoire? Et quel sens peut-il y avoir, aujourd’hui encore, à «partir pour la Grèce»?
Par une réflexion lumineuse qui nous conduit d’Hérodote à Jean-Pierre Vernant, en passant notamment par Plutarque, Montaigne ou Fustel de Coulanges, François Hartog permet de comprendre l’émergence et les transformations de ce repère majeur de la pensée occidentale qu’on appelle la Grèce.
(présentation de l'éditeur)

Les dernières publications sur François Hartog

image par défaut
55 min
image par défaut
29 min
image par défaut
1h

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.