LE DIRECT
Pourparlers (1972-1990)

Pourparlers (1972-1990)


éditions de Minuit, 2003

Description

« Pourquoi réunir des textes d’entretiens qui s’étendent presque sur vingt ans ? Il arrive que des pourparlers durent si longtemps qu’on ne sait plus s’ils font encore partie de la guerre ou déjà de la paix. Il est que la philosophie ne se sépare pas d’une colère contre l’époque, mais aussi d’une sérénité qu’elle nous assure. La philosophie cependant n’est pas une Puissance. Les religions, les États, le capitalisme, la science, le droit, l’opinion, la télévision sont des puissances, mais pas la philosophie. La philosophie peut avoir de grandes batailles intérieures (idéalisme-réalisme, etc.), mais ce sont des batailles pour rire. N’étant pas une puissance, la philosophie ne peut pas engager de bataille avec les puissances, elle mène en revanche une guerre sans bataille, une guérilla contre elles. Et elle ne peut pas parler avec elles, elle n’a rien à leur dire, rien à communiquer, et mène seulement des pourparlers. Comme les puissances ne se contentent pas d’être extérieures, mais aussi passent en chacun de nous, c’est chacun de nous qui se trouve sans cesse en pourparlers et en guérilla avec lui-même, grâce à la philosophie. »Gilles Deleuze‑‑‑‑‑ Table des matières ‑‑‑‑‑ I. De L’Anti-Œdipe à Mille plateaux : 1. Lettre à un critique sévère – 2. Entretien avec Félix Guattari sur L’Anti-Œdipe – 3. Entretien sur Mille plateaux II. Cinéma : 4. Trois questions sur Six fois deux (Godard) – 5. Sur L’Image-mouvement – 7. Doute sur l’imaginaire – 8. Lettre à Serge Daney : Optimisme, pessimisme et voyage III. Michel Foucault : 9. Fendre les choses, fendre les mots – 10. La vie comme œuvre d’art. 11. Un portrait de Foucault IV. Philosophie : 12. Les intercesseurs – 13. Sur la philosophie. 14. Sur Leibniz – 15. Lettre à Réda Bensmaïa, sur Spinoza V. Politique : 16. Contrôle et devenir – 17. Post-scriptum sur les sociétés de contrôle.XX

À venir dansDans    secondess