LE DIRECT
Reductio ad hitlerum

Reductio ad hitlerum


puf, 2014

Description

Lorsqu’en 1990, Mike Godwin, un jeune avocat de l’État de New York, formula la proposition qui allait très vite devenir la loi portant son nom, personne n’imaginait que celle-ci deviendrait un jour aussi célèbre que les plus grandes lois physiques : « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler se rapproche de 1. » Dans les échanges se déroulant sur internet, se livrer à une telle comparaison signifie désormais aussitôt recevoir des autres participants ce que l’on appelle un « Point Godwin » – la médaille de la honte de l’internaute. Mais ce qui peut sembler n’être qu’un simple tic de geek n’est-il que cela ? N’y a-t-il pas dans l’obsession pour le nazisme, l’hitlérisme et l’Holocauste l’une des plus embarrassantes vérités de notre temps ? Et si notre obsession pour le souvenir de la Shoah et la limite qu’elle pose à la liberté d’expression n’étaient rien d’autre que le signe de notre incapacité contemporaine à admettre le mal ?
(Présentation de l'éditeur)

La dernière publication sur Reductio ad hitlerum

Quatre questions pour se fâcher entre amis (2/4) : Collabo ou résistant, qu’aurais-je fait pendant la Seconde Guerre mondiale ?
58 min
Les Chemins de la philosophie
LE 08/09/2020
Pourquoi cette question a-t-elle encore un sens aujourd'hui ? Que nous révèle cette alternative au sujet de notre propre réflexion morale ?

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......