LE DIRECT
Couverture de l'ouvrage

Tintoret


Hazan, 2010

Description

La seule monographie disponible sur Tintoret depuis 1926

Tintoret  (1518-1594) est l’un des rares peintres de la Renaissance vénitienne à  être véritablement originaire de la Cité des Doges. Titien, son grand  rival, vient de la terraferma (Cadore) tout comme l’autre grand peintre  de l’époque, Véronèse, né à Vérone. L’ambition de cet ouvrage est de  retrouver Tintoret en confrontant l’examen de son œuvre au «  mythe  »  forgé par la littérature d’histoire de l’art autour de l’art et de la  personnalité de Jacopo Robusti. Contrairement aux autres grands peintres  vénitiens contemporains (Titien, Véronèse, principalement), Tintoret  semble offrir au regard critique des facettes multiples, souvent  contradictoires, qui rendent complexe. une saisie monographique de son  œuvre Il a été, ainsi, tour à tour, perçu par certains spécialistes  comme un peintre révolutionnaire et matérialiste alors que d’autres  voyaient en lui un artiste idéaliste et spiritualiste. Tintoret  lui-même, avec la célèbre formule inscrite sur le mur de son atelier («   Le dessin de Michel-Ange, la couleur de Titien  ») a tracé ce portrait  d’un artiste «  double  », cherchant par une ambition folle à concilier  l’inconciliable. Envisager les «  doubles  » qui traversent l’œuvre du  peintre permet de porter un regard nouveau sur une œuvre profondément  originale et déroutante. Le thème du peintre visionnaire (en avance sur  son temps) débouche dans les textes, inévitablement, sur un Tintoret  peintre de «  visions  ». C’est ce peintre de «  visions  », pensé à  partir de cette réception critique, qui constitue l’apport original de  la seconde partie de cette étude monographique. L’auteur aborde ainsi la  question de l’inspiration dans le processus créatif de Tintoret, en  replaçant cette idée dans son contexte local (opposition des lettrés  proches de Titien qui défendent l’application, l’étude attentive, et des  jeunes poligrafi du cercle de Tintoret qui prônent une nouvelle  esthétique fondée sur l’improvisation, l’inspiration soudaine, le furor  et la rapidité d’exécution qui l’accompagne). À propos des grandes  décorations de la Scuola Grande di San Rocco, l’auteur propose ensuite  sa «  théorie de l’espace  » du Tintoret. Cet espace dynamique et  dramatique, souvent pensé pour fonctionner dans un lieu précis, avec des  conditions de visibilité particulières (les toiles latérales des  chapelles par exemple), permet de poser un regard nouveau sur la storia,  son exposition et sa logique. Par des raccourcis importants, Tintoret  produit un espace original, «  précipité  », qui perturbe souvent la  narration elle-même. Au total, cette approche monographique renouvelle  notre manière de considérer Tintoret dans son temps et dans l’histoire.

Collection : Monographie - Date de parution : 10/11/20106 - Format : 260 x 310 mm - 320 pages - Code EAN : 9782754102865 - 85.00 €

Les dernières publications sur Guillaume Cassegrain

Visions béatiques et apparitions miraculeuses
58 min
L'Art est la matière
LE 22/12/2019

Mais que regardent-ils, les yeux au ciel ? Apparitions ? Visions divines ? Voici quelques pistes pour suivre ces représentations par les plus grands peintres...

Quatre regards sur Léonard de Vinci (3/4) : "La Vierge aux rochers"
58 min
Les Chemins de la philosophie
LE 23/10/2019

La Vierge aux rochers de Vinci, datée approximativement entre 1483 et 1508, illustre cette réflexion provenant de ses carnets : "c’est à la fois la peur...

Léonard réinventé / "La Vierge aux rochers"
1h51
Grande Traversée : Léonard de Vinci, l'insaisissable
LE 16/08/2019

Giorgio Vasari, biographe de Vinci, l'érige en génie à la renommée sulfureuse, et parle de lui comme d’un artiste divin, l'incluant avec Raphaël et Michel-Ange...

Visions béatiques et apparitions miraculeuses
58 min
L'Art est la matière
LE 19/05/2019

Mais que regardent-ils, les yeux au ciel ? Apparitions ? Visions divines ? Voici quelques pistes pour suivre ces représentations par les plus grands...

Tintoret, le Vénitien, est né il y a 500 ans
59 min
L'Art est la matière
LE 04/03/2018

A l’occasion de cet anniversaire, le musée du Luxembourg célèbre l’un des plus fascinants peintres de la Renaissance vénitienne.

Visions béatiques et apparitions miraculeuses
59 min
L'Art est la matière
LE 03/12/2017

Mais que regardent-ils, les yeux au ciel ? Apparitions ? Visions divines ? Voici quelques pistes pour suivre ces représentations par les plus grands...

Guillaume Cassegrain : "Il y a beaucoup d’ironie et d’humour dans la peinture de Jérôme Bosch"
20 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
LE 26/10/2016

Guillaume Cassegrain, professeur d’histoire de l’art moderne à l’université Grenoble-Alpes, évoque le peintre Jérôme Bosch à l'occasion de la parution...

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close