LE DIRECT
Tuer le mort : le désir révolutionnaire

Tuer le mort : le désir révolutionnaire


PUF, 2015

Description

En octobre 1793, les tombeaux de la Basilique de Saint-Denis sont profanés et les corps des rois inhumés en ce lieu depuis quelque quinze siècles sont extraits, dissous et jetés pêle-mêle dans la fosse de l'Histoire. Acte hors norme, unique en son genre, légalement exécuté au nom de l'État révolutionnaire, de la Terreur instituée. Le présent ouvrage, à partir de la reconstitution de la trame serrée des discours et des faits, s'emploie à extraire la signification de cette violence symbolique pure. L'échafaud pour les rois vivants ne suffit pas, il s'agit bien de tuer le mort.

Cela n'est intelligible qu'en revisitant à l'aide de Freud la fonction du corps totémique et du «tabou du chef» et en en démontant la logique inconsciente. L'anthropologie psychanalytique du politique, avec les ressources de la métapsychologie, interroge la haine pure, la passion de la ruine et la structure du désir révolutionnaire. L'Éros du changement collectif, se radicalisant en mise en acte de la pulsion de mort, vise le corps ennemi qui ne saigne plus. L'enjeu de l'événement, le corps de la souveraineté, n'est rien moins que l'entrée cataclysmique du sujet dans la modernité politique, ce qui en fait l'actualité chronique.

-4ème de couverture-

La dernière publication

Freud et la religion (1/4) : "Totem et tabou"
51 min
Les Chemins de la philosophie
LE 26/09/2016

Qu'est-ce que totems et tabous nous disent du rôle de la religion dans nos vies ?

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.