LE DIRECT
Unes

Unes


Phébus, 2005

Description

Nina, la " dominante ", ne veut pas seulement séduire Doris - qui ignore encore quelle sera tout à l'heure la " dominée ". De leur rencontre érotique, Martine Roffinella ne dissimule rien : aucun geste, aucune parole, aucun fantasme - car les fantasmes, ces trésors par excellence cachés, inavoués, ne demandent à l'heure de l'amour qu'à être anis dans la lumière la plus crue, à se dire et à se montrer. Partage de l'inavouable. Conçu comme une lente montée vers le plaisir, Unes voudrait rappeler - Martine Roffinella y tient, quitte à choquer la bonne conscience féministe de ses soeurs - que l'acte d'amour entre deux femmes ne se différencie en rien de celui qui lie à l'ordinaire un homme et une femme. Et que la " petite mort " n'est pas le privilège des garçons. - Présentation de l'éditeur - (date de publication : 7 octobre 2005)

L'oeuvre de Martine Roffinella

Les dernières publications sur Martine Roffinella

image par défaut
58 min
Littérature : Weyergans, Roffinella
58 min
Tout arrive !
LE 27/10/2005

Entretien avec l'écrivain François Weyergans alors que paraît l'un des romans les plus attendus de la rentrée littéraire 2005, "Trois jours chez ma mère".

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.