LE DIRECT
image par défaut

Adieu à la France qui s'en va


LGF Livre de poche, 2005

Description

Dans ce livre qui mêle autobiographie et histoire, Jean-Marie Rouart se penche sur une énigme : qu'est-ce que la France ? Ou plutôt : quelle est sa France ? Cette question ne surprendra pas de la part d'un écrivain dont les romans ou les chroniques n'ont cessé d'interroger les « papiers d'identité » de la France. Car Jean-Marie Rouart n'est pas « progressiste », ni « réactionnaire ». Sa France, de son aveu même, est « un jeu de miroirs avec la mémoire », où l'on trouve Jeanne d'Arc et Romain Gary, l'aventure coloniale et la Résistance, l'affaire Dreyfus et le martyre des moines de Tibhirine, Vichy et Valmy, Stendhal et de Gaulle, Drieu La Rochelle et Chateaubriand... « Sa » France, c'est aussi une aptitude à l'universel toujours contrariée par des régressions identitaires ; c'est une façon d'aimer, une manière agnostique de rester chrétien... Avec ce livre, écrit à la première personne, l'auteur a donc choisi de voyager par l'esprit dans l'éternité d'une nation où l'on a l'habitude de faire de la littérature avec l'histoire, et de la politique avec la littérature. - 4e de couverture - (date de publication : janvier 2005)

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close