LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Afropea" (Grasset, 2020)

Afropea


Grasset, 2020
Description

Léonora Miano n’est pas une Afropéenne (afro-européenne). Ceux qui se définissent ainsi ont grandi en Europe.
Marquée  par l’Afrique subsaharienne, la sensibilité de l’auteur se distingue de  celle des Afropéens. Ceux-ci se sont construits en situation de  minorité. Ce qui détermine la perception de soi, complique  l’identification et la solidarité entre Afropéens et Subsahariens.
La  France identifie à l’Afrique tous ses citoyens d’ascendance  subsaharienne, privilégiant les natifs de ce continent. Cela ne favorise  pas l’ancrage des Afropéens dans leur pays, leur capacité à se sentir  responsables de son destin.
Pourtant, ceux qui se sont donné un nom –  Afropéens – dans lequel Afrique et Europe fusionnent, s’ils sont  fidèles aux implications de cette association plus qu’à leur amertume,  peuvent incarner un projet de société fraternel, anti-impérialiste et  anti-raciste. Dans une France en proie aux crispations identitaires, la  perspective afropéenne apparaît encore comme une utopie. De part et  d’autre, la tentation du rejet est puissante.

La dernière publication sur Afropea
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......