LE DIRECT

Alexandra David-Néel, une aventurière au musée


Sous la direction de Nathalie Bazin
coédition MNAAG/Rmn-GP, 2017

Description

Résumé de l'éditeur

Sous la direction de Nathalie Bazin, conservatrice des collections du monde himalayen, MNAAG

C'est sous l'œil bienveillant du grand Bouddha de la bibliothèque du musée Guimet que la jeune Alexandra David-Néel, née en 1868, découvre sa vocation : elle sera orientaliste et ses pas la mèneront sur les chemins, parfois périlleux, de l'Asie.
Durant ses séjours himalayens, cette aventurière collecte de précieux témoignages - livres, peintures ou masques de danse rituelle -, qui, riches de symboles, sont autant d'expressions des principes du bouddhisme ésotérique. En souvenir du ravissement premier connu au musée Guimet. Alexandra David-Néel choisit de léguer au musée un ensemble de ces œuvres, ainsi que sa bibliothèque tibétaine. Grâce à ces pièces remarquables, complétées de notes manuscrites, d'objets personnels et de photographies, il nous est aujourd'hui donné de partir sur ses traces, dans un passionnant parcours, presque initiatique, dans les contrées du Tibet lointain.

La dernière publication sur Nathalie Bazin

Sophie Makariou : "En 1924, Alexandra David-Néel est la première européenne à rentrer à Lhasa, déguisée en mendiante"
18 min
Paso doble, le grand entretien de l'actualité culturelle
LE 28/03/2017

Sophie Makariou, présidente du musée Guimet à Paris, évoque Alexandra David-Néel, la plus grande aventurière du XXème siècle qui parcourut le Tibet à plusieurs...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.