LE DIRECT
Alternatives économiques n°310. Pourquoi la France fait fausse route / février 2012

Alternatives économiques n°310. Pourquoi la France fait fausse route / février 2012


2012

Description

La cogestion allemande a fait ses preuves, par Guillaume Duval

S'il est un aspect du modèle allemand dont la France gagnerait à s'inspirer, c'est bien celui de la gouvernance des entreprises. Les salariés y sont étroitement associés.

Le " modèle allemand " est mis à toutes les sauces en ce moment.

Souvent les plus indigestes, comme par exemple la retraite à 67 ans qu'il faudrait imiter bien que la situation démographique française soit très différente de celle de l'Allemagne. Il est en revanche très peu question d'un des aspects les plus intéressants de ce modèle : la forte spécificité de sa gouvernance des entreprises. Elle se caractérise en effet par un niveau d'association des salariés aux décisions beaucoup plus important qu'ailleurs. Cette implication contribue manifestement à expliquer les succès industriels allemands. La crise actuelle confirme, s'il en était besoin, la faillite de la corporate governance à l'anglo-saxonne .

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.