LE DIRECT
Écrits complets d'André Bazin, sous la direction d'Hervé Joubert-Laurencin aux éditions Macula (2018)

André Bazin, Écrits complets


D'André Bazin
Sous la direction d'Hervé Joubert-Laurencin
Editions Macula, 2018

Description

Présentation des éditions

Les _Écrits complets _d’André Bazin (1918-1958) rassemblent pour la première fois tous les articles écrits par celui qui fut, sans conteste, l’un des plus importants critiques de cinéma mondiaux. Cofondateur des Cahiers du cinéma, figure tutélaire des jeunes critiques et cinéastes de la Nouvelle Vague, ce théoricien majeur de l’après-guerre aux multiples apports n’a jamais cessé d’être passionnément discuté jusqu’à aujourd’hui. C’est pourtant un Bazin largement méconnu que le lecteur découvrira au fil de ces pages. Ce dernier pourra y suivre à la trace la pensée du premier critique de cinéma du Parisien libéré (à la Libération de Paris), de Radio-Cinéma-Télévision (ancêtre de Télérama) et de France Observateur (devenu le Nouvel Obs), du premier chroniqueur et théoricien de la télévision française naissante qui, observant les films et les émissions télévisées au jour le jour, cartographie sans boussole ni soutien les multiples bouleversements esthétiques et techniques du cinéma. Dans le sillage de ce découvreur du néo-réalisme s’intéressant à toutes les parties du cinéma, écumant les festivals alors naissants afin de documenter les productions du monde entier, c’est un foisonnant corpus de films qui s’offre à l’exploration renouvelée du lecteur. Face à l’animateur de ciné-clubs, l’envoyé spécial, l’interviewer et le théoricien, celui-ci jugera toute l’étendue d’une écriture éprise d’ouverture, diversement adressée au public populaire des quotidiens et aux érudits des grandes revues intellectuelles de son époque (Arts, EspritLes Temps modernes), sans jamais perdre sa précision d’observation, un discret humour, le goût du paradoxe et un désir constant d’équité dans ses évaluations.

Classés chronologiquement et découpés en vingt-quatre scansions – comme vingt-quatre images par seconde – introduites chacune par Hervé Joubert-Laurencin, éditeur scientifique et préfacier de l’ou- vrage, et épousant volontairement le rythme, le souffle, les pulsations d’une vie d’écriture entre 1943 et 1958, ces _Écrits complets _offrent à l’amateur curieux une chronique au jour le jour des années 1940 et 1950 par le biais du cinéma ; il transmet au cinéphile l’émotion de la redécouverte de films méconnus, d’autres devenus célèbres depuis et, au chercheur en cinéma, un outil désormais incontournable, augmenté d’un appareil critique complet.

Les dernières publications sur les mêmes auteurs

Renoir le patron (2/4) : Jean Renoir ou les métamorphoses du réalisme
58 min
La Compagnie des oeuvres
LE 08/12/2020
« Renoir contient tout le cinéma. » Voilà comment Eric Rohmer résumait et saluait l'oeuvre de Jean Renoir. Complexe, expérimental, alliant avec maestria...
Nuit André S. Labarthe (4/7) : Janine Bazin : "Au cinéma ce que j’aime bien c'est que ça me fasse quelque chose dans la tête ou bien dans le cœur ou bien dans le ventre"
1h19
Les Nuits de France Culture
LE 19/07/2020
"Nuits magnétiques - Janine Bazin : sous le signe du lion" l'émission propose un portrait de la productrice et des archives de Michel Simon, Jean Renoir,...
Nuit André Bazin (12/12) : Hervé Joubert-Laurencin : "André Bazin nous aide à parler du monde d’aujourd’hui, avec, comme disait Pasolini, la force du passé"
4 min
Nuit André Bazin (11/12) : Jean Grémillon à propos des films sur l'art : "Il y a des trahisons qui sont la plus grande manifestation de la fidélité"
25 min
Nuit André Bazin (10/12) : Jean Narboni : "Bazin ne pouvait pas supporter que quelque chose soit figé, il a toujours aimé ce qui était équivoque, ambigu, c’est-à-dire vivant"
50 min
Nuit André Bazin (9/12) : André Bazin : "Le cinéma est en train de parcourir le chemin que les autres arts ont parcouru en deux ou trois mille ans"
22 min
Les Nuits de France Culture
LE 12/07/2020
André Bazin, professeur à l'Institut des Hautes Études Cinématographiques, l'IDHEC, est invité dans l'émission "Tribune de Paris" à débattre du renouvellement...
Nuit André Bazin (8/12) : André Bazin raconté par ceux qui l'ont connu : Alain Resnais, Agnès Varda, Jean-Charles Tacchella, etc
1h04
Les Nuits de France Culture
LE 12/07/2020
En 1988, la personnalité d'André Bazin était évoquée par Agnès Varda, Jean Narboni, Jean Collet, Jacques Doniol-Valcroze et Jean-Charles Tacchella dans...
Nuit André Bazin (7/12) : Marianne Dautrey : "André Bazin est un grand critique d’art, car le cinéma est aussi un art : c’est un critique et un historien"
38 min
Nuit André Bazin (6/12) : L'histoire du "Festival du Film Maudit de Biarritz de 1949" parrainé par André Bazin et Jean Cocteau
53 min
Les Nuits de France Culture
LE 12/07/2020
En 2012, dans le troisième volet d'une série de "La Fabrique de l'histoire" consacrée à la cinéphilie, Emmanuel Laurentin et Anaïs Kien revenaient, en...
Nuit André Bazin (5/12) : André Bazin : "Avec "Le Festival du Film Maudit" nous voulons définir et défendre une avant-garde moderne qui n'est pas celle de 1925"
12 min
Nuit André Bazin (4/12) : "Le cinéma, instrument de culture populaire ?" Débat avec André Bazin, Georges Sadoul, Pierre Kast et Roger Leenhardt
19 min
Les Nuits de France Culture
LE 12/07/2020
L'émission "Tribune de Paris : Les hommes, les événements, les idées à l'ordre du jour" proposait un débat en 1946 sur le thème : "Le cinéma, instrument...
Nuit André Bazin (3/12) : André Bazin : "Kane avoue, avant de mourir, qu'il ne sert à rien de conquérir le monde si on a perdu son enfance"
59 min
Les Nuits de France Culture
LE 12/07/2020
L'émission "Profils Perdus" (épisode 1) sur André Bazin, avec les témoignages de Jean et Françoise Burgaud, de Jean Collet et de Jean-Charles Tachella...
Nuit André Bazin (2/12) : François Truffaut : "Tous ceux qui ont eu la chance de connaître André Bazin s'accordent à le décrire comme un être d'exception"
20 min
Nuit André Bazin (1/12) : Hervé Joubert-Laurencin : "André Bazin ce n’est jamais du jargon, c’était un militant de l’Éducation Populaire donc il s’adressait à tous"
44 min
Nuit Cinéma des Cahiers 1/2 (2016) (4/14) : André Bazin : "Au cinéma il est évident que la technique est d'autant plus précieuse et importante qu'elle est invisible"
1h04
Les Nuits de France Culture
LE 17/05/2020
En 1988, la personnalité d'André Bazin était évoquée par Agnès Varda, Jean Narboni, Jean Collet, Jacques Doniol-Valcroze et Jean-Charles Tacchella dans...
À venir dans ... secondes ...par......