LE DIRECT
Andreï Konchalovsky : ni dissident, ni partisan, ni courtisan. Conversations avec Michel Ciment

Andreï Konchalovsky : ni dissident, ni partisan, ni courtisan. Conversations avec Michel Ciment


Actes Sud / Institut Lumière , 2019

Description

Quatrième de couverture 

Peu de grands cinéastes se sont imposés dès leur premier film pour ne jamais s'éloigner des feux de l'actualité : Andréi Konchalovsky l'a fait avec Le Premier Maître, en 1965, et a mené une carrière longue et fructueuse pour remporter, ces dernières années, deux Lions d'Argent à Venise pour Les Nuits blanches du facteur (2014) et Paradis (2016).

Konchalovsky appartient à la génération des années 1960, la plus brillante du cinéma soviétique depuis celle des années 1920, qui, profitant du dégel khrouchtchevien, allait redonner tout son éclat au cinéma de son pays. Ni dissident, ni partisan, ni courtisan, il croit à l'indépendance et à la liberté des individus, et s'est construit en ennemi juré de tous les systèmes. Sa capacité de création lui a également permis de s'insérer dans le cinéma hollywoodien, y compris en affrontant les folles contraintes du tournage épique de Tango et Cash dont il se souvient avec humour.

Dans ces entretiens, menés par Michel Ciment, il évoque cette carrière si particulière, partagée entre l'Union soviétique où il débuta comme co-scénariste avec Tarkovski sur Andreï Roublev et dirigea Sibériade, sa grande oeuvre, les États-Unis où il réalisa Maria's Lovers et Runaway Train, et la Russie où il revint tourner après la chute du régime soviétique jusqu'à son dernier film réalisé en Italie, Le Péché (2019) sur Michel-Ange.

Ces conversations sont une invitation à découvrir une oeuvre et une vie aussi foisonnantes que passionnantes.

Les dernières publications sur les mêmes auteurs

B comme John Boorman, le romantique ironiste
1h
Plan large
LE 12/10/2019

Plan large sur le cinéaste britannique John Boorman, qui en 50 ans de carrière et 17 longs-métrages, a signé une œuvre résolument moderne, tournée vers...

G comme Jean-Luc Godard, chapitre I : les années 1960
1h
Plan large
LE 07/09/2019

En 1960, Jean-Luc Godard signe avec A bout de souffle, un film manifeste et générationnel, en inventant un nouveau langage. Plan large sur le premier Godard,...

Feuilletez "Les Choses" avec les oreilles
Art et création
LE 14/06/2019

Paru en 1965, "Les Choses" est bien plus qu’une "Histoire des années 60" : le portrait qu’y fait Perec de la société de consommation et du bonheur matérialiste,...

Plan Large au Festival de Cannes avec Justine Triet, Virginie Efira, Marco Bellocchio et Elia Suleiman
58 min
Plan large
LE 25/05/2019

Plan Large sur la compétition du 72ème Festival de Cannes, avec la cinéaste Justine Triet et l'actrice Virginie Efira pour Sybil, le cinéaste italien Marco...

Entre nature et guerre : quelle place pour l'homme dans le monde ?
34 min
La Grande table idées
LE 21/05/2019

Rendez-vous cannois avec l'auteur de BD et illustrateur Lorenzo Mattotti, qui adapte en film d’animation le livre pour enfants de Dino Buzzati : "La fameuse...

Le monde vu par le polar
34 min
La Grande table idées
LE 20/05/2019

Une double affiche autour du polar et deux manières de traiter ce genre, entre respect des conventions et détournement, avec Corneliu Porumboiu, réalisateur...

Pierre-William Glenn (5/5) : De la responsabilité de la technique au Festival de Cannes à l’exercice de la mise en scène
30 min
SÉRIEPierre-William Glenn
A voix nue
LE 17/05/2019

Metteur en scène, Pierre-William Glenn exalte la moto, mais aussi bien Johnny Hallyday, pour un film présenté cette année à Cannes Classics. Par ailleurs,...

Pierre-William Glenn (4/5) : De Pialat et Losey à l’enseignement
31 min
SÉRIEPierre-William Glenn
A voix nue
LE 16/05/2019

Pour Pierre-William Glenn, le cinéma est un combiné d'énergie et de mouvement. Il faut un équilibre entre ces deux forces, dont l'expression la plus aboutie...

Pierre-William Glenn (3/5) : Les années 70, l’épanouissement
30 min
SÉRIEPierre-William Glenn
A voix nue
LE 15/05/2019

Dans les les années 70, Pierre-William Glenn multiplie les expériences, d'un XVIIIème siècle filmé caméra à la main dans "Que la fête commence", de Tavernier,...

Pierre-William Glenn (2/5) : Les premiers films
29 min
SÉRIEPierre-William Glenn
A voix nue
LE 14/05/2019

Après des films militants, comme "Camarades" de Karmitz, ou expérimentaux, Pierre-William Glenn travaille avec José Giovanni pour un polar, avant de rejoindre...

Pierre-William Glenn (1/5) : La formation
31 min
SÉRIEPierre-William Glenn
A voix nue
LE 13/05/2019

Pierre-William Glenn est une figure centrale du cinéma français de ces cinquante dernières années. Enfant de la Nouvelle Vague, militant trotskiste, cinéphile...

Samuel Bigiaoui : " Pourquoi mon père a ouvert une boutique de bricolage alors qu'il aurait pu devenir professeur d'université ?"
26 min
Le Réveil culturel
LE 08/05/2019

Rencontre avec le réalisateur Samuel Bigiaoui, pour la sortie de son premier film documentaire, " 68, mon père et les clous" (en salles le 1er mai)

K comme Andreï Konchalovsky, l'inclassable
59 min
Plan large
LE 20/04/2019

Cosmopolite, éclectique et terriblement russe, Andreï Konchalovsky est le seul cinéaste soviétique a avoir fait carrière à Hollywood avant de revenir en...

François Guérif : "On a mythifié James Dean et pas Montgomery Clift, mais c’est un James Dean puissance 10"
1h30
Les Nuits de France Culture
LE 17/03/2019

L'émission les "Mardis du cinéma" proposait en 1993 "Le long regard de Montgomery Clift", une analyse de la courte mais éblouissante carrière du comédien...

Stanley Kubrick : "Chez moi la folie est très contrôlée !"
Conférences
Cinémathèque de Toulouse
LE 14/03/2019

Ses films ont attiré les foules, divisé la critique, stimulé les autres artistes. Si Kubrick est resté jusqu’à sa mort un créateur secret et mystérieux,...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.