LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Anthologie secrète

Anthologie secrète


Mémoires d'encrier, Montréal. Coll. Anthologie secrète, n° 4, 2006
Description

Présentation de l'éditeur : Ce diable d'homme a tout fait. II a commencé par la poésie, Mon côté gauche, puis le récit autobiographique, Mûr à crever, pour exploser un midi dans le ciel port-au-princien avec un texte d'une telle subversion qu'il allait diviser à jamais l'intelligentsia de Port-au-Prince : Ultravocal. Je me souviens de ma rencontre avec FRANKETIENNE à cette époque, au tout début des années 70, dans une chambre encombrée de livres et d'instruments de musique. FRANKETIENNE composait des chansons pour un groupe populaire, Les Ambassadeurs, et il s'apprêtait à devenir peintre. C'était un ogre qui voulait tout dévorer, et qui a tout dévoré : musique, peinture, poésie, roman (Dézafi est le premier roman créole haïtien), sans compter les expériences spiralistes risquées. FRANKETIENNE se présente de plus en plus comme une figure nobélisable. Dany Laferrière, Promolivres, 2003. On dit de lui qu'il est un nouveau James Joyce. A voir. Mais c'est un grand écrivain et un sacré personnage. Christian Sauvage, Journal du dimanche, 2004. C'est un colosse taillé comme une falaise, FRANKETIENNE. Dans les Caraïbes, c'est aussi un mythe. Doublé d'un féroce mégalomane. André Clavel, Le Temps, 2004 (date de publication : 27 octobre 2006)

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......