LE DIRECT

Après la littérature : écrire le contemporain


puf, perspectives critiques, 2018

Description

La littérature est morte. Du moins est-ce le constat que martèlent tous ceux pour qui la culture du contemporain serait décadente. Et s’ils avaient raison ? Si la littérature était morte ? Si elle était plutôt en train de vivre une vie nouvelle, une vie après la mort ? Telle est la question que Johan Faerber a voulu prendre au sérieux dans cet essai électrique. Se plongeant dans la diversité affolante des œuvres et des auteurs d’aujourd’hui, il redistribue la totalité des critères de grandeur, des règles d’interprétation, de l’attirail conceptuel avec lequel nous avions l’habitude de les lire pour nous permettre d’appréhender cet âge de la post-littérature. Jonglant avec virtuosité du plus populaire au plus avant-gardiste, de la poésie au roman, de la francophonie au reste du monde, il dresse ainsi le portrait d’une époque nouvelle de la littérature, où celle-ci s’avère plus utile, plus urgente, mais aussi plus politique que jamais. La littérature est morte ? Vive la littérature !
(présentation de l'éditeur)

Les oeuvres de Johan Faerber

Les dernières publications sur Johan Faerber

Bac philo : la fin du Travail et de l'Inconscient ?
5 min
Le Journal de la philo
LE 04/04/2019

Retour aujourd'hui sur la réforme du lycée qui comprend une refonte des programmes dont celle de la philosophie. Faut-il s'inquiéter de l'absence des notions...

La rentrée en 5 essais (4/5) : La littérature est morte, vive l’écriture !
5 min
Le Journal de la philo
LE 30/08/2018

Après la fin du monde, hier, ou comment accepter et se réjouir de notre impuissance face à cette fin inéluctable, aujourd’hui, une autre fin, qui a déjà...

image par défaut
1h

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.