LE DIRECT
Batailles

Batailles. Scènes de guerre de la Table ronde aux tranchées - Page 2


Seuil, 2007

Description

Qu’on les réduise à d’abstraites stratégies ou qu’on les attribue à l’incurable cruauté des hommes, les batailles n’en ont pas moins façonné l’histoire de France. On en retient volontiers les triomphes et l’évidence d’une nation toujours égale à elle-même, au risque d’ignorer les incertitudes et les souffrances de ceux qui en furent les acteurs. L’éventualité de la défaite ne confère-t-elle pas tout son prix à la victoire, et la tyrannie de la peur de toute valeur au courage ? Avec l’intensité dramatique qui les caractérise, ces instants de guerre donnent à comprendre le réseau des structures sociales, culturelles et politiques qui parcourent les armées et, au-delà, le royaume, l’empire ou la république. Toutes les batailles furent une réinvention de la France, une brutale soumission des mythes à l’épreuve du feu, depuis le temps où l’âme de la guerre résidait dans la chevalerie jusqu’à la constitution d’une armée de la nation. Cette succession de violentes convulsions forme une histoire plus qu’un destin, une histoire de chair et de papier, d’encre et de sang.

La dernière publication sur Hervé Drévillon

image par défaut
1h

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.