LE DIRECT
Bronson

Bronson


Stock, 2016

Description

« Je n’aurais pas dû regarder cette vieille série B avec Charles Bronson. 
À l’écran, un homme prépare un attentat dans une chambre d’hôtel minable. Longtemps, il observe par la fenêtre l’appartement qu’il fera sauter à la nuit tombée. Un quart d’heure passe sans qu’un mot soit prononcé.
Ce quart d’heure a occupé les dernières années de ma vie. Cinq ans à tenter de comprendre comment cet acteur “au sourire de pierre” pouvait produire un tel silence. Pourquoi ce film m’obsède-t-il autant ? Pourquoi creuser dans la carapace d’une vedette défunte ?
Un jour, j’ai lu cette phrase : Si les morts pouvaient parler, ils auraient sans doute la voix de Charles Bronson. Je commençais à comprendre : comme moi, il vivait entouré de cadavres et devait se couvrir les yeux pour dormir. Et comme chacun de nous, dès que l’écran s’éteint, l’enfant qu’il a cessé d’être a peur. »

Note de l'éditeur

L'oeuvre d'Arnaud Sagnard

La dernière publication sur Arnaud Sagnard

Bronson, le sphinx d'Hollywood
3 min
Les Émois
LE 13/09/2016

Arnaud Sagnard livre sa vision de l'homme au sourire de pierre, en un portrait fort et ciselé paru chez Stock.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.