LE DIRECT
Brousse du Rove, l'appel des collines

Brousse du Rove, l'appel des collines


Les Editions de l'Epure, 2018

Description

Cet ouvrage amène le lecteur à la rencontre du terroir et des producteurs du fromage « bon, propre et juste » qu’est la brousse du Rove. Il s’adresse aux gastronomes curieux de penser leur alimentation, ainsi qu’à tous les amoureux de cette gourmandise douce et crémeuse qui, il y a quelques décennies encore, se vendait à la criée dans les rues de Marseille. 

Difficile de trouver plus extensif que le mode d’élevage pratiqué par les bergers-producteurs de brousse du Rove. Ces irréductibles chevriers arpentent chaque jour, avec leurs troupeaux, les collines arides d’un territoire typiquement méditerranéen. Leurs chèvres aux longues cornes torsadées, vigoureuses représentantes d’une race rustique qu’ils ont largement contribué à sauvegarder, donnent un lait peu abondant mais adapté aux exigences de la transformation fromagère. La brousse du Rove, petit fromage frais qui vient d'obtenir son AOC, est ainsi exceptionnelle à plusieurs titres : basée sur la pratique quotidienne du pastoralisme et exclusivement fermière, elle est élaborée selon une technologie originale reposant sur la floculation du lait entier après la traite. Le cahier des charges, très restrictif, a été mis en oeuvre par les éleveurs de façon à préserver l’indépendance à laquelle tous sont farouchement attachés.

Préface de Hervé Mons, fromager affineur, meilleur ouvrier de France

Photographies de Vincent Augier

Cet ouvrage, a été publié en partenariat avec l’association Slow Food Provence Méditerranée.

L'oeuvre de Mayalen Zubillaga

Les dernières publications sur Mayalen Zubillaga

 Ah ! Qu'elle est belle la chèvre du Rove et comme sa brousse est délicieuse !
29 min
On ne parle pas la bouche pleine !
LE 03/06/2018

À l'heure des brousses ! En compagnie d'André Gouiran, éleveur de chèvres au Rove dans les Bouches-du-Rhône et Mayalen Zubillaga qui consacre un petit...

C’est si bon de saucer !
29 min
On ne parle pas la bouche pleine !
LE 22/07/2016

Dans les guides des bonnes manières conçus, après la Révolution, par les bourgeois pour singer les aristos, saucer avec du pain était un pêché mortel....

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.