LE DIRECT
Couverture du livre

Chasseurs de baleines : la frise de Bangudae, Corée du Sud


Errance, 2011

Description

Le site d'art rupestre de Bangudae, dans la région d'Ulsan (Corée du Sud), daté de 7000 ans environ, constitue la plus ancienne représentation de chasse à la baleine connue au monde.

Situé en Corée du Sud, à proximité d'Ulsan, sur la rive gauche du Taehwa, qui coule en direction de l'est et rejoint la mer de l'Est (appelée aussi mer du Japon), il offre aux regards de nombreuses représentations de cétacés bien détaillées (rorqual, cachalot, dauphin...) avec des scènes d'éthologie très émouvantes, comme des dauphins sautant de l'eau ou une baleine portant son petit sur son dos. Des scènes de chasse à la baleine, avec harpons, filets et bateaux, la complètent, ainsi que des animaux forestiers (cerf, félin...). Cette association d'animaux terrestres et marins est assez surprenante. Nous savons par l'archéologie que les auteurs de cet art chassaient baleines et phoques de l'hiver au printemps, et le cerf en automne. Nous pourrions ainsi être en présence de la représentation symbolique d'activités saisonnières et du cycle du temps.

Ce livre, publié à l'occasion des trente ans de la découverte du site de Bangudae, est destiné à faire connaître au grand public un joyau de l'art préhistorique mondial, candidat à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco.

Richement illustré, il présente des reconstitutions de scènes de chasse, et des dessins et photos d'espèces animales représentées.

La dernière publication sur Sangmog Lee

Le mystère des baleines de Bangudae en Corée du Sud
30 min
Le mystère des baleines de Bangudae en Corée du Sud
Carbone 14, le magazine de l'archéologie
LE 01/07/2017

A travers les peintures rupestres de cétacés remontant au Néolitique en Corée, on redécouvre combien les peuples du Pacifique-Nord ont, très tôt, investi...

À venir dansDans    secondess