LE DIRECT
Comme une soif d'être homme, encore

Comme une soif d'être homme, encore


Editions Fédérop, 2015

Description

Gabriel Mwènè Okoundji : poète africain francophone ?

Trois mots-clés, trois clichés, trois fausses pistes.

Lors d'un récent salon du livre auquel il participait, et dans le cadre d'une table ronde où il intervenait après quelques auteurs qui, tous, ne manquaient pas de se déclarer poètes, Gabriel Mwènè Okoundji, lui, affirmait : «Eh bien, moi, je ne suis pas poète !»

Qu'est-ce à dire ?

Bien sûr, le parcours que les lecteurs vont découvrir dans ce livre est un parcours éminemment «poétique», un parcours en poésie à la mesure de toute une vie. Cependant, Gabriel Mwènè Okoundji le rappelle tout au long de son oeuvre : il est un passeur et il est un «porteur de souffle». Il porte une parole souveraine, une parole ancrée dans l'oralité, et par là même, paradoxalement, une parole d'univers. Le passeur est un penseur. La parole souveraine est connaissance. Et elle est réminiscence.

Dans un contexte d'ancestralité qui en bannit aussitôt les résonances cartésiennes et platoniciennes, on lira dans Fragment I d'un Dialogue d'Ampili et Pampou, la formulation décisive :

«- Je pense donc je me souviens

- De quoi ? Dis, Pampou !

- De cette pensée inépuisable qui m'habite.»

Tout, dans le parcours de l'auteur, s'oppose à une quelconque réduction identitaire. C'est la terre, la vie, la mort et la figure de l'Homme qui sont au centre de l'oeuvre : «Voici le domaine d'une parole d'Hommes», nous dit le passeur qui, lumineusement, met en avant la parole qui tient parole, celle de la plénitude, sur le chemin de l'espoir :

«Le chant bien chanté est graine semée qui sauve de l'oubli.»

Et le chant emprunte tous les chemins du monde :

«Rome n'est qu'une escale d'entre les escales, comme Bordeaux, comme Okondo-Ewo...»

Joan-Pèire Tardiu

Cette anthologie inclut un nombre significatif - mais elle ne les contient pas tous - de textes poétiques publiés dans différents ouvrages, depuis Cycle d'un ciel bleu (1996) jusqu'aux Chants de la graine semée (2014). Les poèmes ici retenus ont fait l'objet d'une relecture par l'auteur, au cours de laquelle il a apporté parfois de substantielles modifications allant de l'épure au remaniement de vers, voire à la réécriture.

L'oeuvre de Gabriel Okoundji

La dernière publication sur Gabriel Okoundji

Poésie et initiation
59 min
Les Racines du ciel
LE 12/06/2016

Psychologue clinicien titulaire à l’hôpital Charles Perrens, et chargé d’enseignement à l’université Michel de Montaigne Bordeaux III, Gabriel Mwènè Okoundji...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.