LE DIRECT
.

Confucius


Entrelacs, 2006

Description

Confucius fut, a-t-on bien souvent dit, plus un sage qu'un philosophe. C'était se méprendre sur son ambition, quoiqu'il ne l'affichât pas si souvent. Il fut l'un par ses actes et l'autre par ses mots. En ces deux cadres, il n'eut de plus grand amour que celui qu'on accorde au genre humain, de plus grande ambition que de le hausser à l'acmé de ses talents multiples par tous moyens à sa disposition.En son temps, les hommes de bien se tournaient vers un passé supposé fournir un idéal ; il s'attacha à rebâtir en eux les valeurs supérieures du bien, du noble, du juste qu'il pensait incarnées dans les sages princes de jadis, dans les saints rois des premiers temps connus. Il voulut changer le monde en changeant les hommes : si le premier avait été sur la bonne voie, aurait-il tant cherché à corriger ceux-ci ? Penseur inclassable et intemporel, Confucius inventa que tout homme est digne, car « frère des hommes ». Il sut même hisser cette dignité à un niveau que peu de penseurs en Chine dépassèrent après lui. Pour cela seul, il mérite assurément d'être pour toujours appelé « le Maître ».

Les oeuvres de Rémi Mathieu

.

ConfuciusRémi MathieuEntrelacs, 2006

Anthologie de la poésie chinoise

Anthologie de la poésie chinoiseRémi MathieuGallimard/Bibliothèque de la Pléiade, 2015

Les dernières publications sur Rémi Mathieu

Confucius (2) : L’importance des rites
59 min
Confucius (2) : L’importance des rites
Les Chemins de la philosophie
LE 17/04/2018

En compagnie de Rémi Mathieu, nous explorons aujourd'hui les méandres d'une sagesse qui n'abandonne jamais le souci du bon gouvernement.

Confucius (2/4) : L’importance des rites
51 min
Confucius (2/4) : L’importance des rites
Les Chemins de la philosophie
LE 03/01/2017

En compagnie de Rémi Mathieu, nous explorons aujourd'hui les méandres d'une sagesse qui n'abandonne jamais le souci du bon gouvernement.

image par défaut
53 min
image par défaut
54 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.