LE DIRECT
Delacroix (catalogue de l'exposition au Musée du Louvre)

Delacroix (catalogue de l'exposition au Musée du Louvre)


Sous la direction de Sébastien Allard et Côme Fabre
Louvre éditions / Hazan, 2018

Description

Depuis l’exposition mémorial de 1963 au musée du Louvre, Eugène Delacroix n’a jamais fait l’objet d’une telle exposition monographique. Organisée en 2018 à Paris par le musée du Louvre, puis à New York par le Metropolitan Museum of Art, cette rétrospective inédite rassemblera près de 200 œuvres, en majorité des peintures, dont la plupart sont des chefs-d’œuvre du peintre.
 

Si les œuvres et les activités de Delacroix sont connues, il reste encore beaucoup à comprendre sur la manière dont Delacroix a dirigé sa création. Il travaille un peu plus de quarante années (de 1821 à 1863), mais les peintures qui font sa célébrité ont pour la plupart été produites durant la première décennie. C’est le temps des coups d’éclat au Salon et des audacieuses lithographies romantiques. Souvent cité comme ancêtre des coloristes modernes, Delacroix décrit en réalité un parcours parfois peu compatible avec la seule lecture formaliste de l’histoire de l’art du XIXe siècle.
 

Le présent projet adopte un point de vue volontairement synthétique et subjectif  ; il propose une vision des motivations susceptibles d’avoir inspiré et dirigé l’activité picturale du peintre au fil de sa longue carrière, déclinée en trois grandes périodes. La première décennie est placée sous le signe de la rupture avec le système néoclassique, au profit d’un recentrement sur les possibilités expressives et narratives du médium pictural dans un contexte de crise de la peinture d’histoire traditionnelle ; la seconde partie cherche à évaluer l’impact du grand décor public, principale activité de Delacroix dans les années 1835-1855, dans sa peinture de chevalet où s’observe une tension entre le monumental et le décoratif ; enfin, les dernières années semblent dominées par une forte attraction pour le paysage, tempérée par un effort de synthèse personnelle rétrospective.
 

Ces clés interprétatives permettent de proposer une classification renouvelée qui dépasse le simple regroupement par genres ainsi que le clivage romantiqueclassique, et ménagent des effets de contrastes. Elles permettent enfin de placer la production picturale de Delacroix en résonnance avec les grands phénomènes artistiques de son temps : le romantisme certes, mais aussi le réalisme, les historicismes, l’éclectisme.

Ce catalogue est une coédition Hazan/Editions du Musée du Louvre.

Les oeuvres des mêmes auteurs

DelacroixSébastien Allard et Côme FabreHazan / Louvre éditions, 2018

Les dernières publications sur les mêmes auteurs

La Liberté guidant le peuple ou les Ambiguïtés d’un symbole
29 min
Personnages en personne
LE 01/07/2018

"C'est une femme aux seins nus, c'est un chef. Montée sur une barricade elle guide le peuple armée d'un fusil à baïonnette et d'un drapeau bleu blanc rouge."...

image par défaut
59 min
L'Art est la matière
LE 01/04/2018

180 oeuvres du maître pour retracer l’ensemble de la carrière artistique d’Eugène Delacroix. Inédit à Paris depuis l’exposition du centenaire de sa mort...

Destins des images (4/4) : Le radeau de la méduse
51 min
La Fabrique de l'Histoire
LE 15/03/2018

Aujourd'hui, une émission consacrée au tableau Le radeau de la méduse. Tout d'abord avec le conservateur Côme Fabre, spécialiste des peintures françaises...

« Reniement de Saint Pierre » (vers 1615-1617) de Valentin de Boulogne
1h01
Les Regardeurs
LE 12/03/2017

« Avant que le coq chante, tu m'auras renié trois fois ». Évangiles selon Matthieu 26-34 ; Marc 14-30 ; Luc 22-34 ; Jean 13, 38.

image par défaut
4 min
image par défaut
2h01
image par défaut
image par défaut
1h

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.