LE DIRECT
"Dommages collatéraux, l'héritage de John Fante", Dan Fante

Dommages collatéraux : l'héritage de John Fante


13e note, 2012

Description

« Écrire, boire, survivre », telle pourrait être la devise des quatre générations de Fante dont Dan livre ici les Mémoires. De son grand-père Pietro Nicola à son père John, des Abruzzes ancestrales au soleil californien, Dan Fante retrace le parcours chaotique, brillant et torturé d'une famille de conteurs nés qui offrit au XXe siècle, avec l'auteur de Demande à la poussière, l'un de ses plus grands écrivains.

« Je n'écris pas des histoires sophistiquées pour intellos, ni des récits recyclables en séries télé ; je parle de moi. Ce qui me pousse à écrire, ce n'est pas l'envie de changer le lecteur, mais plutôt de lui faire savoir qu'il peut changer. J'écris sur la vie, sur la mort, sur l'amour et toutes les façons de le gâcher - et d'en réchapper. J'écris sur la folie et la mort. J'écris pour la survie de mon coeur. »

« Les lecteurs qui ne raccrochent pas ne pourront s'empêcher d'écouter. »
New York Times

« Si l'écriture est un combat, alors Dan Fante en est à son quinzième round et il tient, toujours debout. Voici l'histoire fascinante de deux hommes [le père et le fils] sur le fil du rasoir, une histoire de survie et de passion pour la vie et l'écriture. »
Michael Connelly

« Des Mémoires magnifiques ! John et Dan Fante sont comme les deux faces d'une même pièce. Deux hommes abîmés mais résilients. Deux auteurs qui ont écrit avec leur sang et leur cœur et qui n'ont jamais abandonné. Ces Mémoires comptent parmi les plus réussis que j'ai lus. »
Willy Vlautin, auteur de Cheyenne en automne (13e Note, 2012)

La dernière publication sur Dan Fante

John Fante, une soif de revanche (1909-1983)
58 min
Une vie, une oeuvre
LE 23/02/2019

Avec autodérision, John Fante n’a jamais raconté qu’une seule histoire : la sienne. Fils de maçon, né dans le Colorado, il voulait devenir le plus grand...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.