LE DIRECT
Mes langues ocelles

Mes langues ocelles


POL, 2017

Description

Dominique Meens s’est toujours passionné pour les oiseaux (voir, entre autres, les trois tomes chez Allia, de sa très réputée Ornithologie du promeneur). Mes Langues ocelles  se situe dans le sillage de cette passion. Comme l’auteur a bien dû, et  pas mal, se déplacer pour les entendre, ces oiseaux, c’est un ouvrage  qui se déplace beaucoup entre l’essai, le dialogue, le poème, et qui de  même déplace beaucoup. On dit si bien : la question est déplacée. Et  c’est encore une fois un régal d’insolence, d’érudition et de culture,  de virtuosité littéraire. Un mot de son dessin. Ce livre arrange son fil comme on faisait  autrefois les pelotes de laine. Il danse en huit autour d’un vide,  celui, on ne s’en étonnera pas, de ces langues supposées. Le lecteur  pourra l’augmenter de l’audition des enregistrements effectués par  l’auteur et mis à sa disposition sur Internet. Emporter sa lecture dans  les bois pourrait être une solution plus adéquate encore.

L'oeuvre de Dominique Meens

Les dernières publications sur Dominique Meens

Ecrire avec les oiseaux
58 min
Poésie et ainsi de suite
LE 24/11/2017

"Le chant est de notre côté, pas du leur. C'est nous qui soupçonnons les oiseaux de chanter" (Dominique Meens)

Groenland, travail et langues ocelles
#DominiqueMeens #Groenland #LéaCohen #Thomas Blanchard&Scimeca #SébastienBetbeder #inupiluk #P.O.LGroenland, travail et langues ocelles
LE 29/11/2016

D'abord il y a eu la création du monde et puis une première rencontre à France Culture avec une vidéo exceptionnelle .

image par défaut
4 min
image par défaut
4 min
image par défaut
5 min
image par défaut
4 min
image par défaut
5 min
image par défaut
image par défaut
59 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.