LE DIRECT
.

Ecrits politiques : 1953-1993


Gallimard/NRF, 2008

Description

Écrire sur, cela est, de toute manière, sans convenance. Mais écrire sur l'événement qui est précisément destiné (entre autres) à ne plus permettre qu'on écrive jamais sur - épitaphe, commentaire, analyse, panégyrique, condamnation -, c'est par avance le fausser et l'avoir toujours déjà manqué. Nous n'écrirons donc jamais sur ce qui eut lieu, n'eut pas lieu en Mai [1968] : non par respect, ni même par souci de ne pas restreindre l'événement en le circonscrivant. Nous admettons que ce refus est l'un des points où l'écriture et la décision de rupture se rejoignent : l'une et l'autre toujours imminentes et toujours imprévisibles. [...] Tracts, affiches, bulletins, paroles de rues ou infinies, ce n'est pas par souci d'efficacité qu'ils s'imposent. Efficaces ou non, ils appartiennent à la décision de l'instant. Ils apparaissent, ils disparaissent. Ils ne disent pas tout, au contraire ils ruinent tout, ils sont hors de tout. Ils agissent, réfléchissent fragmentairement. Ils ne laissent pas de traces : trait sans trace. Comme la parole sur les murs, ils s'écrivent : dans l'insécurité, sont reçus sous la menace, portent eux-mêmes le danger, puis passent avec le passant qui les transmet, les perd ou les oublie. » Maurice Blanchot Les écrits politiques de Blanchot ne font pas système, mais défendent des valeurs, ils sont essentiellement une écriture de la réaction, de l'affrontement, sans jamais exposer la moindre compromission avec le pouvoir. Au-delà de ses choix (après-guerre, inlassablement de « gauche ») et de l'événementiel, l'écriture politique de Blanchot est toujours a penser, en ce qu'elle expose chaque fois une inquiétude éthique.

L'édition des écrits politiques d'après-guerre de Maurice Blanchot est l'occasion de réunir la totalité de ces textes et de les publier,tous, d'après les originaux conservés dans les archives de l'auteur. Éric Hoppenot

Les oeuvres de Maurice Blanchot

La part du feu

La Part du feuMaurice BlanchotParis, Gallimard, collection Blanche, 1949

Les dernières publications sur Maurice Blanchot

Hervé Guibert (3/4) : L'écrivain-photographe
58 min
La Compagnie des auteurs
LE 21/11/2018

Dans cette troisième émission, nous explorons l'objectif d'Hervé Guibert, analysons ce qu'il nous montre à travers sa photographie. Le passage du texte...

Patrick Modiano (4/4) : La mémoire et l'oubli
59 min
La Compagnie des auteurs
LE 13/09/2018

Pour clore cette série sur l’écriture de Patrick Modiano, nous analysons deux de ses romans publiés au début des années 2000. Nous évoquons à travers eux,...

La vie secrète des philosophes (2/5) : Le silence coupable de Maurice Blanchot
59 min
Les Chemins de la philosophie
LE 22/05/2018

Peut-on faire oublier le passé sous la stature de l'intellectuel ?

Silence ! (4/4) : Blanchot, l’impossible silence
51 min
SÉRIESilence !
Les Chemins de la philosophie
LE 02/03/2017

"Le silence exige un long cheminement d'écriture et de parole, et « se taire, c’est encore parler. Le silence est impossible, c’est pourquoi nous le désirons...

image par défaut
52 min

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.