LE DIRECT
Edvard Benes

Edvard Benes. Un drame entre Hitler et Staline


Perrin, 2015

Description

Edvard Benes : un destin emblématique de la tragédie de l'Europe face aux totalistarismes.
 

Ministre des Affaires étrangères pendant  dix-sept ans, puis deuxième président de la République tchécoslovaque,  Edvard Benes (1884-1948) est une figure majeure de l'histoire européenne  du xxe siècle. Ce francophile a été confronté à trois grands drames  historiques : la fin des Empires européens en 1918, le face-à-face avec  le monde hitlérien, la division de l'Europe en deux, avec le passage de  sa moitié orientale sous la tutelle soviétique. Il est étroitement lié  au système international de son époque, même si son nom évoque avant  tout les accords de Munich de septembre 1938 – où il est victime de  l'abandon des puissances occidentales – et la satellisation de la  Tchécoslovaquie par l'URSS à la suite du « coup de Prague » en février  1948.
En se situant au carrefour de la société tchécoslovaque et de son  rapport à l'Europe et au monde, Benes se confond avec l'histoire de  l'État qu'il a contribué à fonder. Son cheminement idéologique est  lui-même emblématique de ce qui se joue en Europe au xxe siècle. Au même  titre que son pays, pris en étau entre Hitler et Staline, il a été une  sorte de sismographe du Vieux Continent : figure triomphante en 1918 et  1945, puis tragique en 1938 et 1948, passée de la gloire à l'abîme.  Cette première biographie en français restaure la centralité de l'homme  pour mieux souligner la tragédie d'une époque.

Les dernières publications sur Antoine Mares

image par défaut
9 min
image par défaut
55 min
image par défaut
9 min

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close