Programmes

Exils arméniens, du Caucase à Paris 1920 - 1945


Belin, 2016

Description

L’histoire de l’exil des Arméniens du Caucase s’écrit à hauteur d’hommes et de femmes en fuite. De familles soudées face au danger, parfois séparées. Banquiers et industriels, artistes, professeurs d’université, hommes politiques et membres de professions libérales : tous, vers 1920, quittent leur Caucase natal dans un contexte de répression ciblée à l’encontre des opposants au bolchevisme. Les exilés arméniens sont issus des marges caucasiennes de l’Empire des Romanov et ils appartiennent, par leur rang social et leurs convictions politiques, à ces « gens du passé » que le nouveau régime de Moscou entend liquider. Dans leur exil, leur trajectoire croise celle des Arméniens chassés en masse de Turquie. D’une convulsion révolutionnaire à l’autre, ces anciens sujets d’empires connaissent bannissement et dispersion territoriale. Plusieurs dizaines de milliers d’entre eux trouvent refuge en France au début des années 1920.

Les Arméniens du Caucase donneraient-ils à leur exil le sens d’une communauté de destin avec leurs « frères » de l’ancien Empire ottoman ? La réponse ne va pas de soi, tant, face à l’histoire, les différences internes au monde arménien sont profondes. Leur diaspora deviendrait le lieu d’une centralité nouvelle, fondée sur le brassage des individus et sur la construction d’expériences variées en un « grand récit » commun.

Un ouvrage sensible, émouvant et magnifiquement écrit, qui résonne avec l'actualité des guerres au Proche-Orient et des exils qui touchent l'Europe d'aujourd'hui. (Présentation de l'éditeur)

Les dernières publications sur Anouche Kunth

54min
25/09/2015
Histoire/Actualités du vendredi 25/09/15 : "Journée sur les routes de l'exil"
La Fabrique de l'Histoire

55min
19/03/2010
Histoire / Actualités
La Fabrique de l'Histoire

Ecouter le direct
Le direct