LE DIRECT
Famille, vol. 1 : Le recul de la mort : l'avènement de l'individu contemporain

Famille, vol. 1 : Le recul de la mort : l'avènement de l'individu contemporain


Paris, Gallimard, « Bibliothèque des sciences humaines »

Description

L'avènement de l'individu contemporain Du milieu du XVIIIe siècle à nos jours, la mortalité maternelle a été divisée par 131, et la mortalité infantile par 69. A présent, dans les sociétés développées, les enfants qui naissent et leurs mères sont assurés de vivre. L'enfant désiré est le point de rencontre de ce repli de la mort, déplacée vers la vieillesse, et d'une longue histoire de contention puis de réduction de la fécondité, un processus propre à l'Europe de l'Ouest, marqué par trois stades : le recul de l'âge au mariage ; la chute de la fécondité à l'intérieur du mariage (réponse au recul de la mortalité infanto-juvénile) ; la mise au point de techniques efficaces de prévention des naissances non désirées. Alors, la société n'a plus besoin du mariage comme opérateur de la réduction de la fécondité et il n'est plus nécessaire d'interdire les relations sexuelles précoces pour garantir la collectivité contre l'excès des naissances. C'est la logique de l'enfant désiré qui façonne l'individu moderne et organise sa psychologie. De « cellule de base » de la société, la famille devient la « cellule de base » de l'individu. Articulant les savoirs de nombreuses disciplines, cet ouvrage, qui rend intelligible ce qu'on appelle l'individualisation, en constitue, à tout point de vue, une nouvelle définition. - 4e de couverture -

La dernière publication

La vie et la mort de Paul Yonnet
51 min
Répliques
LE 25/11/2017

Evocation de Paul Yonnet, essayiste et sociologue atypique engagé dans le mouvement contestataire de mai 68 où il rencontre Marcel Gauchet et Jean-Pierre...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.